Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Foires et marchés > 1390 - Hommage à Charles VI par les percepteurs de droits de foire (...)

1390 - Hommage à Charles VI par les percepteurs de droits de foire d’Angoulême

jeudi 19 avril 2007, par Pierre, 808 visites.

4 novembre 1390

Dénombrement fourni au roi de France Charles VI, comme comte d’Angoulême, par Jean Yrvoix, clerc, Guillaume Gaignaud et Pierre de Tirados, citoyens d’Angoulême, des droits qu’ils percevaient dans les foires de cette ville et dans la cuisine dudit seigneur.

Les lettres-patentes du roi Louis XII, en septembre 1500, portent établissement à Angoulême de quatre foires par an : - du 18 au 20 novembre - du 7 au 13 janvier - du 22 au 24 mai - et du 30 août au 1er septembre. (voir cette page)

A la date de 1390, il semblerait que les foires se tiennent à des dates différentes, qui seraient :
- le jour des "raysons" (date inconnue)
- le jour de la Pentecôte (variable, 50 jours après Pâques))
- le jour de la St Jean Baptiste (24 juin)

Source : Original en parchemin. — Arch. impér. (Nationales) , P. 513/2, n° CXXIIII.
Cité dans Bulletin et Mémoires de la Société Archéologique et Historique de Charente - Année 1868-69

A toutz ceulz qui ces présentes letres verront et orront Johan Yrvoys, clerc, mari de Juliane de la Brosce et Guillem Guainghaut, clerc, filh de mestre Guillem Gainghaut feit citoleins d’Engolesme, je ledit Guillem Gainghaut pour moy et pour mon parçonier Perrot de Tirados lequel ne est point au pays, salut en nostre seingheur.

Sachent touz presenz et avenir que nous les dessuz nommez avohons et tenons et confessons avohoir et tenir du roy de France nostre sire à cause de sa compté d’Engolesme les chouses qui s’ensuyvent, c’est assavoyr :
- le levagge des escuelles, sausieres et plateux de boys acostumés à pourter pour vendre es foyres et es marchez ou autres jours en la ville d’Engolesme ;
- item le levage des fourches de boys, rasteux, coudres, astes, broches, verges, lances, balays et autres pour vendre à jour de foyre es marché ou autre jour en ladicte ville d’Engolesme ;
- item le trers ou leth, lequel nous devons lever ou fera lever par nous gentz, c’est assavoir le jour des raysons soir et matin, le jour de Pentecoste soir et matin, le jour de la saint Johan baptiste soyr et matin de touz ceulx qui ont bestes ob leth de la ville d’Engolesme et d’environ qui vont es pasturages d’entour la ville, et en la garene de nostre dit seingheur, et le chaberlenc de nostre dit seingheur nous doit bailher tant de potz de terre comme est nécessaire pour lever ledit leth chacun jour.
- Item nous devons imposer et assoir sur les habitans de ladite ville d’Engolesme en la seinghourie de nostre dit seingheur acan que dessus deux cenx cinquante livres à li deues aux quatre droyz acostumez toutesfoys que pour li ou ses genz serons requis et recepvrons mandement de ce fera.

Et pour ces chouses nous li devons un hommage plain ob l’achaptament de un milier d’escueles et autant de sausieres de boys et cinq centz plateux de boys et les astes de boys ou broches necessayres à la cuysine les troys premiers jours qu’il vendra Engolesme à sa première venue pour tenir feste à une foys payez.

Et ces troys premiers jours nous les dessus nommez avons et prenons et devons avoir et prendre en la cuysine de nostre dit seingheur touz le petit fié, c’est assavoir touz cous, testes, ventres, gigiers, cuers, foyes, piez, craisses de chaudières et de potz et de toutes bestes,. et plume de touz ouzeaux morz et tuez à la court de nostre dit seingheur, et devons prendre et fera culhir en la forest de nostre dit seingheur les astes et broches à ce necessayres.

Et pour ces chouses dessus dites fera, nostre dit seingheur nous doit rendre, c’est assavoyr : à moy Johan Yrvoys qui tien la moyté du fié a cause de ma fame deux payres de souliers chacun an, c’est assavoir un payre de solers de vache es foyres de l’Apiphanie, et un payre de souliers de courdean es foyres de l’Osanne, et une geline le jour du mardi lardier d’icelles que les hoyrs de feu Huges Chevain devent lever per cause de leur fié, et à nous les dessus nommez Guillem Guainghaut et mon parçonier Perrot de Tirados autant comme audit Johan Yrvoys, et en oultre nous les dessus nommez devons à nostre dit seingheur cinq soubz de cenz une foiz l’an payez pour les vantes des buefs et vaches qui seront vendues es foyres ou marchez ou autres jours en tout le terratoyre d’Engolesme, desquieux cinq soubz, je ledit johan Yrvoys payra la moytié et nous les dessus dit Guillem Guainghaut et mon parçonier l’autre moytié, et ainsi sommes franx et devons estre nous et noz hoirs, et nos prédécesseurs ont esté franx, quiptes, immunes et délivrés de toutes chevouchées et talhees, justices, guerz, imposicions , mises et à metre par nostre dit seingheur.

Et devons avoyr et avons toutes libertez et franchises si comme appert par letres scellées et à nous prédécesseurs outroyées par feu nostre seingheur le compte Eymarz jadis compte d’Engolesme cui Diux absuelhe, supplianz nostre dit seingheur que si avoyt autres chouses appartenant audit fié que nous eussons obmis par non. savence ou autrement, que d’icelles luy plaise noz enfermer et enseingher et certifier, quar nous sommes prestz de fera ceu que bons vassaux doivent et povent fera vers leur bon seingheur.

Et en tesmoings des chouses dessus dites nous les dessus nommez donnons au roy nostre dit seingheur ces présentes letres scellées du scel foral establi Engolesme aux contraetz, auxquelles lettres nous Johan des Ages, garde dudit scel, ycelli scel avons mis et pousé ausdites letres à la requeste desditz Johan Yrvoys et Guillem Gainghaut.

Donné Engolesme le IIIIe jour de novembre l’an mil CCC IIIIxx et dixz.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.