Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Chronologie de l’histoire locale > La Renaissance > 1533 - 1850 - Le protestantisme en Angoumois, Aunis et Saintonge > De l’Edit de Nantes à sa révocation (1598-1685) > 1683 - Factums catholiques contre les Prétendus Réformés de (...) > 1683 - Les procès du diocèse de Saintes contre les Protestants de (...)

1683 - Les procès du diocèse de Saintes contre les Protestants de Saintonge

vendredi 11 janvier 2019, par Pierre, 103 visites.

Cette page est une synthèse d’un document de 1683. Il est destiné au "syndic" du Diocèse de Saintes pour lui permettre d’engager des procès contre les Protestants vivant dans les paroisses de ce diocèse. Le but est d’empêcher par tous les moyens (ici juridiques) l’exercice du culte protestant, et de faire détruire les temples.

Factum : Récit de l’une des parties, destiné aux juges, exposant sommairement les faits d’un procès. Il s’agit ici d’argumentaires en faveur de la partie catholique (Diocèse de Saintes), contre les Protestants.

Le dé-tricotage de l’Edit de Nantes, pendant les règnes de Louis XIII et de Louis XIV, se fait de différentes manières :
- par l’usage de la justice Royale, ce qui nous donne des dossiers d’argumentaires (factums) pour aider le clergé du diocèse de Saintes à lutter contre les protestants ;
- par l’usage de la force : dragonnades, mises au couvent, envoi aux galères, etc.

L’intérêt de ces "Factums" est la description de la situation locale du protestantisme pendant les règnes de Henri IV, Louis XIII et Louis XIV, avec les noms et les rôles des acteurs locaux, lorsque cela est utile à l’argumentaire.

Nous indiquons, à la suite du tableau de synthèse des 41 Factums, les références réglementaires sur lesquelles s’appuie l’argumentaire du rédacteur, Monseigneur de Châteauneuf.

Source : Factums pour le syndic du clergé du diocèse de Saintes contre les prétendus réformés de Saintonge, sur le sujet des temples et des exercices publics de leur religion qu’ils ont établis dans le diocèse de Saintes, par contravention aux édits. - 1683 - Archive.org



Les factums publiés sur Histoire Passion sont soulignés, avec un lien vers leur page.

LieuNom actuelDéptAutres lieux cités
01- Arvert Arvert 17 Marennes, la Tremblade, Saint-Just, Soubise
02- Baigne Montausier Baignes-Sainte-Radegonde 16
03- Barbezieux Barbezieux-Saint-Hilaire 16
04- Bois et Plassac Bois
Plassac
17
17
05- Bourg-Charente Bourg-Charente 16
06- Chalais Chalais 16
07- Coses Cozes 17 Saujon
08- Fontaines-d’Ozillac Fontaines-d’Ozillac 17
09- Frontenay-l’Abattu Frontenay-Rohan-Rohan 79 Forêt
10- Gemosac Gémozac 17 Saint-Germain-du-Seudre - Saint-Fort-sur-Gironde
11- L’Isle d’Oleron Ile d’Oleron 17 Le Château - Dolus - Saint-Pierre - Saint-Denis
12- Jarnac Jarnac 16 Saint-Mesme, Pont de Touvre
13- Lignières Lignières-Sonneville 16
14- Marennes Marennes 17 Le Lindron
15- Meschers Meschers 17 Château Bardon
16- Mirembeau Mirambeau 17
17- Moise Moëze 17 Marennes, Arvert, la Tremblade, Mornac, Saint Jean d’Angle, Soubise
18- Mont-Lieu Montlieu-la-Garde 17
19- Mont-Guion Montguyon 17
20- Mornac Mornac-sur-Seudre 17
21- Mortagne-sur-Gyronde Mortagne-sur-Gironde 17 Chenac-Saint-Seurin-d’Uzet
22- Ozillac Ozillac 17
23- La Roche-Chalais La Roche-Chalais 24
24- Saint-Fort Saint-Fort-sur-Gironde 17
25- Saint-Germain-du-Sudre Saint-Germain-du-Seudre 17 Gémozac, Saint-Fort-sur-Gironde
26- Saint-Jehan-d’Angely Saint-Jean-d’Angely 17
27- Saint-Jehan-d’Angle Saint-Jean-d’Angle 17
28- Saint-Just Saint-Just-Luzac 17
29- Saint-Mesme Saint-Même-les-Carrières 16 Château du Grollet, Bouteville
30- Saint-Savinien Saint-Savinien 17
31- Saint-Seurin Chenac-Saint-Seurin-d’Uzet 17
32- Saintes Saintes 17 Magézy, Taillebourg
33- Savion Saujon 17 Chebouché
34- Seconzac Segonzac 16
35- Soubise Soubise 17
36- Taille-Bourg Taillebourg 17 Saintes
37- Tonnay-Boutonne Tonnay-Boutonne 17
38- Tonnay-Charante Tonnay-Charente 17
39- Tors Thors 17 Matha, Fraigneau (Haimps)
40- La Tremblade La Tremblade 17
41- Vaux Vaux-sur-Mer 17

41 factums.

Dans ces factums on trouve des références prises dans les Édits suivants :
- Edit de Nantes (30 avril 1598) : promulgué par le roi Henri IV, il accordait notamment des droits de culte, des droits civils et des droits politiques aux protestants dans certaines parties du royaume et leur concédait, un certain nombre de lieux de refuge (dont environ 60 places de sûreté) et une indemnité annuelle à verser par les finances royales. La promulgation de cet édit mettait fin aux guerres de Religion qui avaient ravagé le royaume de France depuis 1562.
L’édit de Nantes est révoqué par Louis XIV en octobre 1685 dans un nouvel édit, l’édit de Fontainebleau.
Ces factums ont été rédigés deux ans avant la révocation.

Parmi les articles de l’Edit de Nantes les plus utilisés dans ces Factums,
- l’art. 9, qui stipule : Nous permettons aussy à ceulx de lad. Religion faire et continuer l’exercice d’icelle en toutes les villes et lieux de nostre obeïssance où il estoit par eulx estably et faict publiquement par plusieurs et diverses fois en l’année mil cinq cens IIIIXX seize [1596] et en l’année mil cinq cens IIIIXX dix-sept [1597], jusques à la fin du mois d’aoust, nonobstant tous arrestz et jugemens à ce contraires..
En 1683, 85 ans après l’Edit de Nantes, les protestants ont probablement quelques difficultés à fournir les preuves matérielles de ce qui existait (culte, baptêmes, mariages, ministres, temples) entre 1596 et août 1597. Il semble évident, à la lecture des Factums, que certaines dispositions de l’Edit de Nantes, destinées à mettre fin aux guerres de Religion, se retournent en définitive contre les Protestants, un siècle plus tard.

- les Edits dits "de pacification" publiés pendant les Guerres de Religion
Voir : Recueil des édits de pacification, ordonnances, déclarations faites par les Roys de France, en faveur de ceux de la religion prétendue réformée, depuis l’an 1561 soubs le Roy Charles IX jusques à l’an 1652 soubs le Roy Louis XIIII - Genève - 1658
dont :

  • Edit de 1577 ou Edit de Poitiers : "Edit de pacification, fait par le Roy Henry III. pour mettre fin aux Troubles de son Royaume, et faire desormais vivre tous ses sujets en bonne paix union et concorde, sous son obeissance" - 8 octobre 1577.
    Il accorde le droit au culte réformé dans les faubourgs, et dans les lieux occupés par les huguenots le 17 septembre 1577.
  • Edit de 1629 du Roi Louis XIII "Sur la grâce et pardon qu’il a pleu à sa Majesté donner, tant au Duc de Rohan et Sieur de Soubize, qu’à tous ses autres Subjets rebelles des Villes, Plat-Païs, Chasteaux et Places des Provinces du haut et bas Languedoc, Sevennes, Gevaudan, Guyenne, Foix et autres. Donné à Nismes au mois de Juillet 1629"

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.