Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Livre d'or
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Chronologie de l’histoire locale » Le siècle des Lumières (XVIIIe s) » 1715 - 1723 - La Régence de Philippe d’Orléans » 1721 - Règlement pour la division et l’étendue des Capitaineries (...)

1721 - Règlement pour la division et l’étendue des Capitaineries Garde-Côtes du Pays d’Aunis et Province de Saintonge

D 19 août 2018     H 23:27     A Pierre     C 0 messages     A 193 LECTURES


L’origine de la garde-côte se situerait à l’époque du Moyen Âge. Le guet de la mer était principalement en usage sur les côtes de Bretagne, de Normandie et de Picardie sujettes aux incursions. Cet usage était établi sur les articles 28, 29 et 30 de l’ordonnance de 1517, qui conserva à l’amiral les guets que l’on avait coutume de lui payer en temps de paix. En temps de guerre, seule l’amende encourue par les absents lui appartenait. Cependant, le service de la garde-côte proprement dit n’est défini que dans l’ordonnance de février 1543, sur le fait de l’amirauté. Cette ordonnance donne le pouvoir à l’amiral de faire deux fois par an, en temps de guerre, le recensement des hommes des paroisses sujettes au guet de la mer. Il peut les utiliser à la défense des côtes et les contraindre à eux armer et s’embastonner.

Pour la première fois, dans une règlement du 12 mai 1696, l’expression de milices est appliqué à la garde-côte. Le service dure 20 années, mais les miliciens sont ensuite exempts de taille le reste de leur vie. Les provinces des côtes sont divisées en un certain nombre de capitaineries. Chaque capitainerie est aux ordres d’un capitaine, un major et un lieutenant, qui, commissionnés par le roi prennent l’attache de l’amiral de France. Les garde-côtes furent ainsi assemblés pendant la guerre de Succession d’Autriche, la guerre de Sept Ans, etc.

Source : BNF Gallica

Pour suivre l’histoire des gardes-côtes dans Histoire Passion

Voir en ligne :

REGLEMENT pour la Division & l’Estendue des Capitaineries Garde-Costes du Pays d’Aunis & Province de Saintonge. .

Du 5 Aoust 1721

DE PAR LE ROY.

SA MAJESTÉ ayant ordonné par le Reglement du 28. Janvier 1716. que les Capitaineries des Costes de son Royaume, seront divisées par un Reglement qui en déterminera l’Estenduë & le nombre des Paroisses qui doivent composer chaque Capitainerie ; Et estant necessaire d’y pourvoir, en sorte qu’il n’arrive aucune contestation entre les Officiers Garde-Costes, pour raison des Capitaineries dans lesquelles ils doivent veiller à la conservation & Garde desdites Costes, & faire les autres fonctions de leurs charges : Sa Majefté aurait fait examiner en fon Conseil de Marine les differens Mémoires qui luy ont esté remis pour la division des Capitaineries du Pays d’Aunîs & Province de Saintonge, & pour l’Estendue d’icelles ; Et de l’avis de Monsieur le Duc d’Orléans Regent, Elle a resolu le présent Réglement, contenant les Noms des Lieux & Paroisses dont chaque Capitainerie doit estre composée.

Les Costes Maritimes du Pays d’Aunis seront divisées en cinq Capitaineries Garde-Costes.

S Ç A V O I R ,

La première sera appellée de la Rochelle, & comprendra les Paroisses de Cognehors faisant partie de la Paroisse de Notre-Dame hors les Murs de la Ville de la Rochelle, Laleu, Saint Maurice, l’Hommeau, la Gord, Nîeüil , Marsiilly, Esnandes, Villedoux, Andilly, Saint Oüen, Longesve, Sainte Soule, Dompiere & Saint Xandre.

La seconde, de Chatelaillon, & comprendra les Paroisses de Chatelaillon, Salles, La Jarne, Angoulin, Aytré, Perigny, Saint Rogatien, Bourgneuf, Montroy, Clavette, la Jarrie, Croix-Chapeaux, & la partie de la Jarrie joignant Croix-Chapeaux, Saint Vivien, Mortagne, Thaîré, Ciré, Ballon & le Thou.

La troifiême, de Loire ou Charentes, & com­prendra les Paroisses de Toimay-Charente, Saint Clement, Candé, Saint Louis de la petite-Flandre, Loire, le Breuil-de-Magne, le Vergerou, Saint Laurent, Fouras, Yves & Voultron.

La quatrième, De Marans, & comprendra les Paroisses de Marans, l’Isle-d’Elle & Charron.

La cinquième, De l’Îsle-de Ré, & comprendra les Paroisses de Sainte Marie, la Flotte, le Bois, la Coüarde, l’isle-de Loye, Ars & les Portes.

Les Costes Maritimes de Saintonge seront divîsées en cinq Capitaineries Garde- Costes.

S Ç A V O I R,

La première sera appellée De Soubise, & comprendra les Paroisses de Soubise, Saint Nazaire, Saint Froul, Baujay, le Bourg-de Pierre-Menue, le Port-des Barques, Montierneuf & Saint Agnan, Saint Jean d’Angle, Saint Simphorien, Moize, Saint Martin-des Lauriers ; lès Epaux, Echillais, Montereault, Trisaye, Saint Hipolite-du, Vergerou, Saint Fort & Malaigre, Champagne, la Chaume & Pont-l’Abbé.

La seconde, de Marennes, & comprendra les Paroisses de Marennes, Hiers, Saint Just, Saint Sorlin, Saint Laurent-du Gua, Dersie, Monsanson, Lilay-Village-du Gua, Favaud dépendant du Gua, Bourse-Frang-de Marennes & Broüe.

La troifiême, De Royan, comprendra les Paroisses de Royan, Saint Sulpice, Saint Augustin, Vaux , Saint Palais, Breüillet, Mornac, Saujon, le Chay, Médis, l’Eguiile, Chaillevette, Notre-Dame-dei-l’Isle, les Mattes, Àrvert, la Tremblade, Meschée, Cozes, Gresac, Saint Georges-Didonne, Semussac-en Didonne, Corme Ecluse, Tains, Tallemon, & Arses & Barsan.

La quatrième, de Mortagne, comprendra les Paroisses de Mortagne, Saint Fort , Saint Sevrin, Chenat, Epargne, Boutenat, Brie, Saint Romain, FÎeurac, Lorîgnac, Virolet-dè Madion, Saint Germarn-de Seudre, Saint Dizant, Sainte Ramée, Saint Thomas-de Cosnac, Sainte Radegonde de Cosnac, Saint Sorlin , Saint Ciez de Cosnac, Saint Georges-des Agouts, Sèmussac, Saint Martial, Senillac & Saint Bonnet.

La cinquième, de l’Isle-d’Oleron ; & comprendra les Paroisses de Dolus, Saint Pierre ; Saint George, Saint Denis & Saint Trojan.

Mande & Ordonne Sa Majesté à Monsr le Comte de Toulouse Amiral de France, aux Gouverneurs & Commandans Generaux dans les Pays d’Aunis & Province de Saintonge, Et autres Officiers Generaux employez sous l’authorité desdits Gouverneurs & Commandans ; Comme aussi à l’Intendant & Commissaire départi, de tenir la main chacun en droit soÿ, à l’Execution du présent Reglement.

Fait à Paris le 5. Aoust 1721. Signé LOUIS. Et plus bas, Fleuriau.
Pour le Roy Collationné à l’Original par Nous Ecuyer-Conseiller-Secrétaire du Roy, Maison, Couronne de France & de ses Finances

Le Comte de Toulouse Amiral de France,

Veû le Reglement du Roy cy-dessus, pour la division des Capitaineries Garde-Costes du Pays d’Aunis & Province de Saintonge, à Nous adressé : Mandons & ordonnons aux Officiers de l’Amirauté desdits Pays & Province, de tenir la main à son execution, Et de le faire enregistrer à leur Greffe, lire, publier & afficher par tout où besoin sera.

Fait à Paris le 15 d’Aoust 1721. Signé, L. A. de Bourbon , Et plus bas, Par Son Altesse Serenissime. De Valïncourt

Collationné à l’Original par Nous Conseiller du Roy en ses Conseils, Secrétaire General de la Marine & des Cornmandemens S. A. S.

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1715-1774 Louis XV - Gardes-côtes - Province Aunis - Province Saintonge -

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.