Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Légendes et traditions -> Sorcellerie et animaux mythiques -> 1723 - 1725 - Sorcier, coureur de loup-garou et mangeur de chiens en (...)

1723 - 1725 - Sorcier, coureur de loup-garou et mangeur de chiens en Angoumois

D 9 avril 2009     H 22:34     A Pierre     C 0 messages A 1417 LECTURES


agrandir

Accuser son voisin d’être un sorcier, un coureur de loup-garou ou un mangeur de chiens, pour détruire durablement sa réputation, et même pire : dans le siècle des lumières, l’univers irrationnel n’est jamais bien loin, et les limites de la crédulité sont difficiles à cerner.
Et au siècle de l’Internet, pensez-vous que tout cela soit loin derrière nous ? Monsieur le Lieutenant, voulez-vous prendre ma déposition ?

Témoignages tirés des actes du Présidial d’Angoumois par Gabriel Delage.

Sorcier et coureur de loup-garou à Brie (16)

Source : Archives Départementales de Charente - Sénéchaussée et Présidial d’Angoumois - B1-1043 (2) - Relevé par Gabriel Delage

- 30 octobre 1723 - Plainte adressée au lieutenant criminel d’Angoumois

par Jean Grignon, dit Laperle, marchand, habitant au bourg de Brie, disant que mardi dernier 26 du présent mois, environ les huit à neuf heures du matin, étant à travailler au devant la porte de sa maison, Jean Bernard, dit Charlot et sa femme, l’y ayant aperçu, ils lui auraient sans aucun sujet ni provocation impropéré toutes sortes d’injures... l’ayant traité publiquement et à haute voix de sorcier et coureur de lougarou ; non contents de ce, hier au soir, environ soleil couché, sachant que le suppliant était à faire ferrer son bourriquet à la boutique du nommer Pierre Leclerc, maréchal dudit bourg de Brie, led. Bernard et sa femme y serait survenus… led. Bernard étant armé d’un pistolet de poche et sa femme d’un gros bâton … se seraient jetés sur lui et l’auraient malmené.
(Joint : un certificat de Fromentin, leur chirurgien au bourg de Champniers)

- 3 novembre 1723 – Information

  • Jean Gibaud, 25 ans, maréchal, demeurant au village de La Grange à Pillorget paroisse de Champniers ... Passant dans le bourg de Brie … Il entendit que led. accusé traitait led. accusateur et sa famille de sorcier et que led. accusateur traitait led. accusé et sa femme de race de fous.
  • Pierre Leclercq, 25 ans, maître serrurier demeurant au bourg de Brie : il a vu le pistolet ; il les a vus se battre dans sa boutique
  • Françoise Jourde, 19 ans, femme de Jean Bernard, voiturier, demeurant au bourg de Brie... étant voisine desd. accusateurs et accusés, elle entendit que vendredi dernier ils se fâchaient et se querellaient... et entendit que led. Bernard et sa femme disaient aud. Grignon, accusateur, qu’il courait le loup-garou et que led. Grignon aurait traité la femme de Bernard de folle et de race de fous.
  • Armet Dumousseau, 40 ans, laboureurs à bœufs, demeurant au bourg de Brie... Vendredi dernier, étant à travailler à la journée pour led. accusateur, il entendit que tant led. accusateur que lesdits accusés se querellaient et que les accusés traitaient led. accusateur de coureur de loup-garou et que led. accusateur traita de sa part la femme dud. accusé de folle et de race de fous.

- 8 novembre 1723 - Suite de l’information

  • François Bernard, 22 ans, laboureurs à bras, demeurant au bourg de Brie... vendredi dernier huit jours, il était dans sa maison, il aurait aperçu dans la rue led. accusateur, sa femme et sa soeur, et les accusés qui se fâchaient et querellaient... Lesd. accusés traitaient les accusateurs de sorciers et de race de sorciers.

- 15 décembre 1723 - Audition

  • Jean Bernard, 44 ans, laboureurs à bœufs, demeurant au bourg de Brie, accusé, il dénie tout.

Loup-garou et mangeur de chiens à Garat (16)

Source : Archives Départementales de Charente - Sénéchaussée et Présidial d’Angoumois - B1-1046 (2) - Relevé par Gabriel Delage

- 13 mai 1725 - Plainte au lieutenant général criminel d’Angoumois

par Jean Hue, jardinier de M. de Villars... disant que quoiqu’il ait vécu fort honnête homme et qu’il n’ait rien fait qui puisse ternir sa réputation, ayant toujours servi avec fidélité ledit seigneur de Villars, en ladite qualité de jardinier, depuis cinq à six ans,
néanmoins, le nommé Lapierre, marchand voiturier du village de Chez Marguy, paroisse de Garat,... Cherche tous les jours les occasions de le détruire
et s’est avisé à plusieurs et diverses fois, et notamment le jour d’hier, 12 du présent mois, sur les sept heures du matin, de traiter led. suppliant de loup-garou, et qu’il aurait déjeuné d’une jambe de chien...
et que la nuit prochaine, il en mangerait une autre, ce qui les réitéra encore sur les huit à neuf heures.

- 6 septembre 1725 — plainte au lieutenant général criminel d’Angoumois

Par Jean Hus, dit Dubourg, jardinier du seigneur de Villars à Garat
disant que le nommé Lapierre, voiturier, du village de La Margui, près du bourg de Garat,
… cherchant à le détruire, ce serait avisé de publier que le suppliant courait le loup-garou et qu’il mangeait des chiens,
pour raison de quoi le suppliant vous en aurait fait sa plainte le 13 mai dernier
… mais led. Lapierre, persistant toujours dans le mauvais dessein qu’il a conçu contre le suppliant de le perdre absolument de réputation et de le rendre odieux au public et le faire chasser de la maison du seigneur de Villars,
de tenir de nouveau les mêmes discours.

… Ledit Lapierre étant venu le 22 du présent mois dans la maison du seigneur de Villars, amener du sable, environ les huit heures du matin, étant dans la cuisine de ladite maison, il dit à la dame de Villars, en présence de plusieurs personnes, que son jardinier, en parlant du suppliant, courait le loup-garou, qu’il mangeait des chiens et qu’on avait trouvé des restes dans la chambre dudit jardinier.
Et ladite dame de Villars ayant dit audit Lapierre qu’il avait beaucoup de tort de parler de la sorte, il persista à soutenir opiniâtrement que cela était vrai et qu’il le prouverait.

- 29 septembre 1725 – information

  • François Mazeau, laboureur à boeufs, 78 ans, demeurant au logis de Villars, paroisse de Garat
    … Un certain jour du mois de mai dernier, sur le soir, le déposant, lesdits accusateurs et accusé, revenant de labourer les vignes du sieur de Villars, et étant venu dans ledit logis et mis à souper, il entendit que led. accusateur et led. accusé se querellaient, entendit que led. accusé disait à led. accusateur qu’il trouverait dans le jardin du logis, ou bien dans la chambre de l’accusateur la jambe d’un chien…
  • Louis Mazeau, laboureur à bœufs, 40 ans, demeurant au village du Temple, paroisse de Garat
    … Il y a aujourd’hui huit jours, menant avec ses boeufs et charrette du sable dans le logis de Garat où étant led. accusé qui lui aidait à décharger sa charrette, icelui dit accusé dit à la dame de Villars qui était lors présente, qu’on lui avait dit qu’il s’était trouvé dans la chambre de l’accusateur la jambe d’un chien, qu’il l’avait ci-devant dit et qu’il ne s’en dédisait point.
  • Guillaume Mazière, 20 ans, laboureur à bœufs, demeurant à la métairie de Peudry, paroisse de Garat
    … Il y a aujourd’hui huit jours, étant dans la cour du logis de Villars, occupé à charroyer du sable, il entendit que led. accusé qui y était aussi, aurait dit en parlant dud. accusateur qu’il s’était trouvé dans la chambre dud. accusateur une jambe de chien…
  • Jean Rouhier, 35 ans, laboureur à bras, demeurant au lieu de la Loye, paroisse de Garat
    … Au mois de mai dernier, allant au logis de Villars en journée avec led. accusé et ayant rencontré led. accusateur avec le nommé Lescallier qui avait avec lui un chien, icelui dit accusé aurait dit aud. accusateur qu’apparemment ledit Lescallier avait amené ledit chien afin que ledit accusé le mangeât le soir dudit jour et qu’il ferait bonne chère
    et tout ledit jour, ledit accusé appela led. accusateur mangeur de chien, qu’il n’avait qu’à avoir soin du chien que led. Lescallier lui avait amené et de lui donner bien à manger à fin qu’il fît meilleure chère
    et lui reprocha le soir dudit jour, il courait le loup-garou, ce qu’il répéta à plusieurs fois.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Brie - 16 Garat - 18e siècle - Archives Départementales 16 - Delage (Gabriel) - Légendes et traditions -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

4.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1789 - Champniers (16) : cahier de doléances de la paroisse

2.  1476 - Saintes (17) : Louis XI réorganise le corps de ville (échevins, pairs et jurés)

3.  1250 - 1271 - Les domaines administrés par Alphonse de Poitiers

4.  1790 - Feuillade (16) : les habitants demandent en vain leur rattachement à la Dordogne

5.  1792 - Saint-Ouen-d’Aunis (17) : Vente aux enchères publiques des biens du Prieuré


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

2.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

3.  1494 - 1808 - Archives de l’Hôpital Saint-Louis de Saint-Jean d’Angély

4.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux