Vous êtes ici : Accueil -> Forum - Site - Divers -> Forum -> FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

D 12 novembre 2006     H 22:34     A Pierre     C 338 messages A 116579 LECTURES


Ici, on parle d’histoire, entre nous. On peut aussi lancer des bouteilles à la mer.
Vous y trouverez l’historique des messages postés par les visiteurs.
En raison du nombre croissant de messages indésirables, le forum du site est modéré à priori.
Vos messages ne seront publiés qu’après validation par l’administrateur du site.


- Pour créer un nouveau sujet, suivez ce lien

  • un conseil : pour que le thème de votre message soit bien visible, remplacez le titre proposé par un titre plus significatif.
    - Répondre à un message : il y a un bouton "Répondre à ce message" à la fin de chaque message.
    - Vous recherchez un mot ou une expression dans ces messages ? : saisissez [CTRL et lettre F], puis le mot recherché, puis bouton "suivant", au cas où il y aurait plusieurs occurrences.

Vos commentaires

  • Le 28 février 2016 à 10:49, par Fouché En réponse à : FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

    Bonjour a tous, passionnés d’histoire charentais !
    je suis actuellement en recherche d’un chateau a priori abandonné en charente.
    Un ami m’a envoyé la photo mais refuse de me dire ou il se situe :-(
    J’aurai donc besoin de l’aide des charentais pour me renseigner sur la localisation des chateaux abandonnés en charente ! :-)
    merci d’avance a tous !!

    JPEG -

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2016 à 14:12, par Christophe En réponse à : merci et négociants rochefortais

    Bonjour à tous,
    Quelle bonne nouvelle cette réouverture ! Et un grand coup de chapeau au responsable du site pour sa ténacité.
    J’en profite pour lancer un appel à tous ceux qui auraient des informations sur les négociants de Rochefort au 18ème siècle : Hèbre, Chevallié, Gachinard, Faurès, etc.
    Merci et bien à vous tous

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2012 à 14:31, par Freddy Cornil En réponse à : FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

    Bonjour à tous,

    Ci-joint une carte de fondations visibles depuis google map, trouvées par déduction d’une légende concernant la Tranche sur Mer et une église engloutie à l’Aunis.

    En effet, une légende dit qu’il y a longtemps, une église a été engloutie au lieu-dit Aunis de ce village.
    Or rien de tout cela n’est signalé dans l’histoire du village, histoire connue commençant à la période Savary de Mauléon.

    Ma théorie est que le lieu nommé Aunis à la Tranche sur Mer, caractérisant la pointe marquant son orientation sud à son orientation ouest est directement lié à Castrum Allionis.

    Savary de Mauléon (ou père ou frère), le maîtres des lieux, aurait donné le nom au lieu-dit, sachant le château directement visible depuis ce lieu.

    Le Lieu Aunis de la Tranche sur Mer était donc le lieu ou l’on voyait le château de l’Aunis et l’église engloutie était l’église du Château, dont le sort a été transmis de bouches à oreilles de générations en générations, et non une église se trouvant sur le lieu nommé Aunis de ce petit village.
    Le temps et la disparition du château ayant modifié l’interprétation de la chose (le château est totalement détruit depuis 400 ans).

    Quelqu’un peut-il me confirmer si les fondations visibles sont celles du Château, et, si non, y a-t-il eu des recherches en ce lieu ?

    Merci infiniment.

    JPEG -

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 10:56, par Michel ROGER En réponse à : Jean Raymond de Saintonge et Marie Charlotte Blanchet

    Je suis dépositaire par héritage d’une boite de mariage en bois datant du début de 18ème sur laquelle figure les armes de ces 2 personnes. J’ai trouvé dans cette boite le texte manuscrit suivant :
    "Jean Raymond de Saintonge, chevalier, Seigneur de Richemont, la Touche, Primay et autres lieux, Conseiller du Roy, Trésorier de France au Bureau des finances de la Généralité d’Orléans, demeurant au Château Royal de Blois, paroisse St. Sauveur.
    et de Dame Marie Charlotte Blanchet son épouse.
    C’était sans doute un cadeau de mariage, la date doit se situer vers 1700.
    Le Richemont ci-dessus figurant dans les actes de 1704, 1709, et ayant pris sa retraite vers 1732.
    Écusson de gauche (dextre) Richemont : d’azur au chevron d’or accompagné en chef de 2 étoiles d’or et en pointe d’un croissant d’argent.
    Écusson de droite (senestre) Blanchet : d’or à la bande d’azur chargée de 3 coquilles d’or accompagné de 3 porcs épics de sable placés en 2 et 1."

    Les armes de la Seigneurie de Richemont correspondent-elles au château de Richemont près de Cognac ?

    JPEG -
    • Le 16 décembre 2013 à 11:56, par Christian En réponse à : Jean Raymond de Saintonge et Marie Charlotte Blanchet

      1 Il ne peut y avoir, en l’absence de municipalité, d’armoiries de Richemont. Les armoiries que vous décrivez ne peuvent avoir qu’un caractère familial.
      2 Vous pouvez trouver sur le site la liste des seigneurs de Richemont (Charente) : http://www.histoirepassion.eu/spip.php?article637. Vous constaterez qu’il n’y a pas place pour un Saintonge.
      3. Prunay (et non Primay) est probablement plus au nord : notre Richemont est dans la zone des toponymes en "-ac".
      4. Google laisse apercevoir (et seulement apercevoir, ce qui est frustrant) un document qui pourrait vous intéresser : https://www.google.fr/#q=inauthor:%22Marie+de+Saintonge+(n%C3%A9e+Blanchet.)%22&tbm=bks.

    • Le 1er août 2014 à 10:03, par Pdb01 En réponse à : Jean Raymond de Saintonge et Marie Charlotte Blanchet

      Bonjour,

      les Saintonge sont originaires de Bourgogne, puis ils ont migré vers la Champagne vivaientt à Paris dont un Saintonge (Xainctonge) fut marié avec une Blanchet.
      Moi-je cherche à localiser Prunay et toutes infos sur la famille Blanchet (Blois). Je suis preneur d’indices qui me permettrons de mieux connaitre cette famille. Car je suis un descendant des Blanchet.
      D’autre part je voudrais bien acquérir votre coffret si possible. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2014 à 20:09, par schmuck En réponse à : Greisel de Stamberg : un patronyme qui brouille les pistes !

    J’ai eu bien du mal avec le patronyme Greisel de Stamberg qui a constitué un stop difficile à franchir dans mes recherches d’histoire familiale... et qui continue à me poser problème.
    Je commence néanmoins à éclaircir la question et me dis qu’en parler sur un forum d’historiens serait le mieux à faire pour d’une part exposer où j’en suis (ce qui peut aider ceux qui buteraient éventuellement sur ce même problème) et d’autre part demander de l’aide pour aller plus avant (et merci d’avance !).
    Mon aïeule porte donc sur les quelques sources connues le joli nom de Marie Salomé Greisel de Stamberg, mariée parait-il à Bordeaux en 1707 mais acte non trouvé, à mon aïeul Nathaniel Chasseloup de Laubat (famille bien mieux connue en Saintonge).
    A force de recherches j’ai découvert qu’elle est fille de l’officier capitaine d’infanterie Mr Grizelle de Stanber et de Anne Barbe de Genneson. Et en clair après déchiffrage : Degriselle (Degrizel, Degriselles) et Janson (Janson, Jansson, Jeanson), patronymes typiquement champenois (Aube, Marne, Haute-Marne).
    Cette clarification est venue grace aux registres BMS sur les archives en ligne de Charente-Maritime. Les actes de sépulture [1] sont déterminant puisqu’ils indiquent que Anne Barbe De Gennesson/Gensen est décédée dans la maison des Chasseloup de Laubat à Saint-Sulpice-de-Royan et qu’elle était veuve de Mr Grizelle de Stanber/Greysen de Samber.
    Ouf ! une partie de l’énigme est résolue : il ne s’agit pas de Greisel mais de Degriselle. Mais quid de "de Stamberg" ?
    Je penche pour un "titre" militaire attribué sur un champ de bataille et mérité par le capitaine d’infanterie[2]. Je pense aussi que c’est dans le contexte de l’armée que se sont connus Degriselle et Nathaniel Chasseloup de Laubat puisque celui-ci a notamment participé aux campagnes de Flandres sous le maréchal de Luxemburg et qu’il eut d’ailleurs une jambe emportée à la bataille de Nerwinde (la première, c’est à dire celle de 1693).
    Suite plausible, Nathaniel est devenu le gendre du capitaine Degriselle et les Degriselle sont venus s’installer en Charente au lieu de retourner dans leur Champagne natale (?).
    A noter qu’en 1722 Anne Barbe De Genson (qui signe Anne barbe Janson) est marraine lors d’un baptême [3] et qu’elle décède, nous l’avons vu plus haut, en 1743 à Saint-Sulpice.
    Un autre indice : on trouve sur la base de données Hotel des Invalides un Louis Grizel, né à Grandville, Aube, et décédé à Saintes, Charente, le 21.10.1741 (actes non trouvés malheureusement) ; peut-être un parent ?
    Si des lecteurs historiens/généalogistes sont intéressés par cette histoire et/ou pourraient m’aider à l’éclaircir davantage je serais très heureux de communiquer avec eux.
    Bien cordialement,
    Georges Schmuck
    [1]Saint-Sulpice-de-Royan, BMS, 1739-1759, page 29/94 et BMS, 1692-1758, page 120/517.
    [2]Pas trouvé de sources ni même d’indices !
    [3]Saint-Sulpice-de-Royan, BMS, 1692-1758, page 227/517.

    • Le 14 avril 2014 à 15:42, par Christian En réponse à : Greisel de Stamberg : un patronyme qui brouille les pistes !

      Probablement pourrez-vous avancer en contactant ce généalogiste, qui oriente vers les registres de Saint-Siméon... et des Grisset.

    • Le 14 avril 2014 à 23:27, par schmuck En réponse à : Greisel de Stamberg : un patronyme qui brouille les pistes !

      Merci beaucoup Christian. Je viens d’envoyer à l’instant mon bulletin d’adhésion à cette association généalogiste pour accéder à l’acte de mariage de mes aïeux Nathaniel Chasseloup de Laubat et Marie Salomé Grisset de Slamberg. Encore une autre graphie de Degriselle et aussi du suffixe ! Pour sûr la lecture de cet acte sera pour moi super intéressante.
      Vous me permettez là d’avancer grandement dans mon histoire familiale. Je vous tiendrai informé des résultats.
      Bien cordialement,
      Georges Schmuck

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2014 à 15:34, par Doupy85 En réponse à : Benoist de Beaupré

    Bonjour à tous et merci de m’aider,

    Je porte le nom de famille qui est dans le titre mais suis à la recherche de son origine.Mon grand-père paternel est né Emile Barthelemy-Benoit mais son acte de naissance à été modifié en Benoist de Beaupré par jugement du tribunal public de Rochefort le 18 mars 1902 sans que j’en connaisse les raisons.

    Il était le fils de Pierre Emile Bathelemy, médecin de marine, né à Angoulême le 15 août 1822 (épouse Emilie Cécile Burgeat)qui lui aussi fera modifier son patronyme,par jugement du tribunal civil d’Angoulême en date du 14 septembre 1853, y faisant ajouter Benoit.

    En faisant des recherches je suis tombé sur ceci : Le 10 février 1774, mariage de Michel BENOIST, sieur de Beaupré, ancien fourrier au régiment de Vermandois, fils de Pierre BENOIST de BEAUPRE, bourgeois, et de Dame Louise DUSSOUCHET, demeurant paroisse Saint-André d’Angoulême, avec Demoiselle Marie Françoise GILBERT fille de Monsieur Remy GILBERT, ancien pair et échevin, et de Dame Françoise TREMEAU de la paroisse de Saint Cybard. Présents : Messire GILBERT, curé de St Jacques de L’Houmeau ; Messire BENOIST, prieur de l’abbaye de Saint-Cybard ; M. DEBERSAC ; M. BENOIST, son frère ; M. GILBERT, conseiller médecin du Roi, son premier médecin en la province d’Angoumois ; Mme DUSSOUCHET, mère dudit sieur BENOIST ; Mesdemoiselles Marie BENOIST, Catherine et Thérèse BENOIST, ses sœurs ; Dame Mauricette Catherine DEBRANTE ; GILBERT curé. Signatures : Louise DUSSOUCHET de BEAUPRE … BENOIST, CHENEUSAC, ARNAULD, CHAMBARIER, TALON de LA RENTE (Relevé aux archives municipales d’Angoulême en ligne : paroisse ND de Beaulieu )

    Coïncidence plus que troublante, mon père, aujourd’hui décédé s’appelait Pierre Benoist de Beaupré et l’un de ses fils (mon frère) Michel Benoist de Beaupré.

    Si je pense aujourd’hui que le nom de mon grand-père a été "acheté", j’aimerai connaître les origines de mon patronyme.

    Grand merci à vous

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2013 à 23:12, par Gendreau-Hétu En réponse à : Comment comprendre le toponyme « Rue Vide Poche » (plan d’Angoulême vers 1650) ?

    Bonjour. Je recherche la motivation sémantique du toponyme « Vide Poche » qu’on retrouve sur le plan d’« Angoulême vers 1650 ». La rue « Vide-Poche » est aujourd’hui la rue du Fort de Vaux. Mes recherches ne m’ont pas éclairé sur le sens historique de ce toponyme. J’aimerais aussi savoir la date et la raison du changement de nom, ainsi que l’usage réel du toponyme dans la population angoumoise : « Vide Poche » est-il toujours employé concurremment à « Fort de Vaux » ? La distance géographique et culturelle — je suis Québécois (bien que d’origine saintongeaise !) — ne m’aide pas, et j’apprécierais d’autant plus toute suggestion ou orientation de recherche de votre part. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2013 à 20:23, par elewandowski En réponse à : Baronnie - Vicomté de Ruffec

    Bonjour,

    Je recherche à en savoir plus sur la baronnie - Vicomté de Ruffec avant qu’elle devienne un marquisat. Le quinzième siècle m’intéresse plus particulièrement. Quelqu’un aurait-il des ressources à consulter ? Je cherche plus particulièrement à savoir quelles seigneuries dépendaient de cette baronnie - Vicomté.

    Merci d’avance pour tout.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2013 à 09:19, par Bozek En réponse à : diocèse de St Ciers de Conac

    A la recherche de mes ancètres, je suis coincé sur un acte de mariage de 1723 à St Ciers du Taillon où il est fait état du diocèce de St Ciers du Conac qui serait le lieu d’origin de l’un deux

    pour mémoire il s’agit du mariage GAUDIN (GODIN) - BABIN

    quelqu’un peut il me dire si c’est une commune disparue ou s’il s’agit d’une commune rebaptisée ou autre solution. .

    Merci...

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2013 à 10:26, par sakya En réponse à : FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

    J’effectue actuellement des recherches généalogiques sur ma famille les " Déroullède ou Déroulède " . Originaires de charente 16 , j’ai retrouvé trace de chanoines et prètres. Je recherche des informations sur Raoul Déroullède prètre à st germain de Seudre 17 entre 1880 et 1910 .
    Y a t il des archives particulières pour les gens d’église de Charente pour la période antérieure à 1910 ?
    Par avance merci

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : Boite à outils - CAPES 2009 2010 - Forum - Site Histoire Passion -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

4.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1748 - Mémoire sur les causes de la rareté du bois dans le pays d’Aunis, & sur les moyens de le multiplier.

2.  839 - 1696 - Chronologie historique des Comtes d’Angoulême

3.  1781 - Cellefrouin, Rouillac, Genac, St Cybardeaux (16) - Bizutages et fêtes patronales interdits par le Parlement de Paris

4.  Poids, et mesures en Saintonge, Aunis et Angoumois

5.  1789 - Villeneuve-la-Comtesse (17) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

2.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

3.  Les enceintes urbaines et villageoises de Saintonge et d’Aunis

4.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux