Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Livre d'or
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Comprendre le passé » Toponymie » Le toponyme Mouchedune

Le toponyme Mouchedune

Un toponyme régional énigmatique

D 6 août 2007     H 00:41     A François Vareille     C 0 messages     A 2664 LECTURES


Une dizaine de toponymes "Mouchedune" dans la région Poitou-Charentes.

Que peut-on trouver sur l’origine et la signification de ce nom ?

Voir en ligne :

La liste des « Mouchedune » et approchants n’est pas bien longue. Ces noms apparaissent seulement dans la région Poitou-Charentes, et encore pas partout.

<table3>

Ils forment une sorte de traînée le long de l’ancienne sylve d’Argenson, frontière dialectale entre le poitevin et le saintongeais, avec un échappement en direction du nord-est. Une implantation assez similaire à celle des « leignes » (cf article sur les lemniae).

 Des trois formes du mot, quelle est la plus proche de la phonétique originelle ?

Je penche pour « Mouchedune » parce qu’elle est la plus fréquente, et parce qu’elle permet d’expliquer les deux autres : le « d » peut s’assourdir en « t » sous l’influence du « ch » précédent, ou devenir liquide par attraction du mot « lune », qui restitue du sens.

Pour le « Mouchedune » qui se trouve dans les Deux-Sèvres, aux environs de Melle, on rencontre dans les documents des siècles passés une hésitation entre « Mouchedune » et « Mouchetune ». Le dictionnaire toponymique de Bélisaire Ledain (1902) porte « Mouchelune ». La prononciation locale est aujourd’hui encore indécise : on entend plutôt « Mouch’tune ».

 Quelle étymologie, quel sens trouver à ce toponyme ?

Difficile de lui supposer une origine celtique, latine ou germanique. La concentration des toponymes dans un espace étroit oriente plutôt vers une expression dialectale, et la structure du mot incite à y reconnaître un composé médiéval « mouche » + « dune ».

Quel genre de composé ? verbe + nom (Gratteloup, Chantemerle, Buffevent, Tartifume), nom + adjectif (Boisjoly, Longepierre, Villeneuve, Hautefaye) ou nom + nom (Bois-le-Duc, Fontegrive, la Roche-aux-moines, Disneyland) ?

On se retrouve devant deux difficultés :

- D’une part « mouche » peut être un nom ou un verbe, et dans les deux cas offre une kyrielle de sens possibles.

- D’autre part il est improbable que le germanique « dune » ait fait partie du vocabulaire ordinaire des Poitevins-Saintongeais du moyen-âge. En tout cas il n’apparaît guère dans la toponymie régionale. Et il est difficile de lui substituer un candidat crédible, la finale « -une » étant plutôt rare en français.

J’ai bien peur que le sens ne reste insaisissable. Avez-vous une suggestion ?

  Implantation, époque ?

« Mouchedune » désigne des lieux-dits aux abords de bois, mais aussi des fermes, des hameaux, et deux villages qui furent de petites seigneuries au bas moyen-âge. Il se rencontre sur des buttes comme dans des plaines marécageuses. Le toponyme est attesté depuis 1454.

Il semble donc qu’on ait affaire à des implantations liées aux grands défrichements de l’époque féodale (Xème-XIIIème). A cette époque-là il devait exister, dans une zone dialectale à cheval sur la frontière linguistique poitevin-saintongeais, une expression familière et imagée, qui a servi à désigner des écarts nouvellement mis en valeur.

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : Carte toponymique - Région Poitou-Charentes - Toponymie -

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.