Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Descriptions des provinces et départements > Aunis > Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - (...) > Nuaillé alias Nuaillé-d’Aunis (17) et Saint-Sauveur, par (...)

Nuaillé alias Nuaillé-d’Aunis (17) et Saint-Sauveur, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

vendredi 6 février 2009, par Pierre, 981 visites.

Et, pour renouer avec un antique usage (1181), relaté ici par Arcère, j’ai scellé cette Charte numérique de mon Sceau, appliqué avec trois poils de ma barbe, cum tribus pilis barbae meae.

Voir : Carte satellite des lieux décrits par Louis-Etienne Arcère

Source : Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - Louis-Etienne Arcère - La Rochelle - 1756 - Books Google

Nuaillé

Le Bourg de Nuaillé, Nulliacum, est placé sur les bords d’un grand marais. Il est formé par une longue rue où aboutit une chaussée de plus de 300 toises de longueur, & coupée de plusieurs ponts, sous lesquels passent les diverses branches des eaux qui s’écoulent. Cette chaussée qui fut faîte vers le milieu du siecle dernier, vient d’être réparée & élargie.

Le Château de Nuaillé qu’on a laissé dégrader, étoit entouré d’un double fossé, &, flanqué de tours en forme ronde. Jean V. du nom, Duc de Bretagne, ayant été fait prisonnier par le Comte de Penthievre, fut transféré dans ce Château en 1419. Durant les troubles que la diversité de Religion a excités dans le Royaume, cette Place a été alternativement occupée par les Catholiques & les Protestans.

En 1109 le Seigneur de Nuaillé, Gui Barrabin & fes frères avoient un différend [1] au sujet de quelques marais dont ils prétendoient respectivement la possession. Ils convinrent d’en faire un don au Monastere de S. Maixent. L’acte de donation se fit par la tradition d’une Courroye à trois nœuds, symbole de la possession transférée. On voit dans le Glossaire de Ducange, au mot investitura, des exemples de cet ancien usage ; & l’on en trouve un exemple bien singulier dans une Charte de l’an 1181, rapportée au troisiéme registre de la noblesse françoise donné au Public par M. de Serigni, il y est dit que Hugues d’Aluye, Seigneur de S. Cnristophe scella cette Charte de son Sceau, appliqué avec trois poils de sa barbe, cum tribus pilis barbae meae.

Saint Sauveur, près de Nuaillé est un petit Bourg dans un terrein enfoncé. Un acte de 1294 lui donne le nom de Saint Sauvor. Riou & une partie du Gué d’Aleré en dépend maintenant pour la taille. L’Eglise de S. Sauveur est ancienne & bâtie solidement. Elle a titre de Prieuré dépendant de l’Abbaye de Nuaillé, Ordre de S. Benoît, Diocese de Poitiers. C’étoit autrefois un Monastere fondé vers le commencement du onzième siécle, dans un lieu que la Charte de fondation [2] nomme Villa Liguriaco, & qui donna au Monastere le nom de Monasterium Liguriacense, qu’il ne faut pas confondre avec le Monastere de Ligugé.

Les Fiefs de Beau-regard & de Courçeau faisoient autrefois partie de Nuaillé. Cette Baronnie fut partagée par moitié en 1599, & cette moitié en 1669 se partagea par tiers. [3]


[1Généal. des Chat. Pag. 181.

[2Antiq. ms. de D. Etiennot.

[3Fact. p. M. le Curé de Benon. 1751.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.