Retour à la page d'entrée du site
Créé le 04/12/07 - MAJ le 11/12/07 par Pierre - Lectures : 159902 - Popularité : 100 -  Ecrire un commentaire / Post a comment
Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Cartes et Plans > Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis (...)

Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

Un thème classique de l’archéologie, mais aussi un sujet-piège où il est difficile de faire le tri entre les voies gallo-romaines, les chemins gaulois et ceux du moyen-âge.

Ici, la carte satellite sert de support au tracé de ces voies, et le lecteur peut apporter sa pierre pour améliorer la qualité de l’information.

Sources :
- voies antiques du Pays des Santons : l’abbé Lacurie dans Bulletin monumental - Tome 10 - 1844 (voir ce document)
- voies antiques de l’Angoumois : Bulletins et mémoires de la SAHC

Carte des voies antiques du Pays des Santons

Couleurs utilisées pour le tracé des voies :
- en bleu clair : voies figurant sur la Table Théodosienne (Carte de Peutinger),
- en noir : voies figurant sur l’itinéraire d’Antonin (du IIIème siècle ap. J.-C., sous l’empereur Dioclétien),
- en blanc : voies figurant sur la carte de Peutinger et sur l’Itinéraire d’Antonin
- en rouge : autres voies antiques.
Conseils pour l’utilisation de la carte :
- utiliser le zoom +/- pour voir les détails
- déplacer la carte en cliquant sur un point et en déplaçant la souris, ou en déplaçant le rectangle bleu sur la mini-carte en bas à droite.
- un double-clic sur un point le met au centre de la carte et fait un zoom sur ce point.


Hypothèses retenues pour ces tracés
Comment participer au tracé de cette carte (affiner ou rectifier les itinéraires, indiquer une nouvelle voie, etc.


Hypothèses retenues pour le tracé sur la carte satellite

- Novioregum : le lieu retenu est Barzan, tout en sachant que cela reste une hypothèse à confirmer.
- Tamnum : le tracé passe par Consac, sans que cela signifie que Consac=Tamnum, hypothèse restant à confirmer.

Participer au tracé de la carte des voies antiques

La carte des itinéraires a été faite à grands traits, et elle mérite d’être affinée, pour que le tracé soit le plus proche possible de la réalité du terrain et des connaissances archéologiques d’aujourd’hui.

Pour cela, si vous connaissez un ou plusieurs points de passage d’une voie antique, vous pouvez communiquer ses ou leurs coordonnées géographiques (latitude et longitude), en précisant :
- la latitude et longitude du point (à relever sur carte IGN ou sur GPS)
- la commune (+ lieu-dit, le cas échéant) où se situe ce point,
- l’itinéraire concerné, voie allant de "X" à "Y".
- les sources documentaires sur cette voie.

Vous pouvez saisir ces informations au bas de la page (répondre à cet article).

Cette opération permettra d’afficher des tracés d’autant plus précis que le nombre de points sera important.

Cartes anciennes

Cartes satellite interactives (googlemap)

Plans de villes et autres

Cartes thématiques et autres cartes

Cartes toponymiques


Ecrire un commentaire sur cet article / Post a comment about this article

10 Messages

  • bonjour je suis ardechoie et j ai remarquer que vous indiquez une voie romaine sur la comune de user etmais celle si est pas bien ajuster car el deborde plus ver la riviere
    de plus elle fut empreinter a la rome antique a l epoque feodale et au moyenne age mes reference s apuis sur un travail au detecteur de metaux dans des vigne privee
    j y est trouver
    un centonialisse (240 a300ap jc)
    des monnaie des evec du pui et de vivier (1460 1540)
    des napoleon 3
    ansi que diverse aubjet style cloux et fer diversse
    je pressise que je ne pie pas des site classer mais des vigne exploiter actuellement

    repondre message

  • Peut on savoir avec quel matériel les romains faisaient ( créaient) le tracé d’une voie ?.
    Il semblerait qu’ils aient utilisé une technique tres particulière.
    Les voies suivant leur importance sont marquées au sol avec des couloirs qui sont des multiples de 6 pas romains, en général 2 couloirs, et tous les 26 pas ils ont effectué un marquage perpendiculère à la voie qui dépasse généreusement de chaque côté de la voie.
    Les voies plus recentes ne révèlent pas ce type de marquage.

    repondre message

  • Le tracé de la voie romaine "Via Bovina" ou "Chemin Boisné" sur la commune de Villebois-Lavalette, ne peut être celui indiqué sur la carte satellite étant donné la présence d’une colline de 196m de hauteur entre le hameau de Saint-Cybard commune de Blanzaguet et le bourg de Ronsenac. Le tracé le plus probable est celui qui viendrait du Pas de Fontaine (Dordogne) en passant au sud de la dite colline pour rejoindre le bourg de Ronsenac.

    repondre message

  • Parcourant les images satellite de ma région sur Géoportail, j’ai remarqué que l’on distinguait très nettement le tracé d’une voie que l’on peut suivre sur des dizaines de kilomètres. N’étant pas un spécialiste je vous transmets mes observations pour étude.

    Départ : Castillon la bataille (33) sur les rives de la Dordogne
    Longitude : 00° 01’ 15’’ O Latitude : 44° 51’ 06’’ N

    Suivre le tracé visible qui remonte vers le nord est, puis vers le nord jusqu’à l’Isle

    Quelques points :
    Longitude : 00° 00’ 12’’ E Latitude : 44° 51’ 57’’ N
    Longitude : 00° 00’ 49’’ E Latitude : 44° 52’ 30’’ N
    Longitude : 00° 01’ 50’’ E Latitude : 44° 53’ 51’’ N
    Longitude : 00° 02’ 42’’ E Latitude : 44° 55’ 10’’ N
    Longitude : 00° 02’ 08’’ E Latitude : 44° 56’ 20’’ N
    Longitude : 00° 02’ 51’’ E Latitude : 44° 58’ 29’’ N

    Arrivée sur les bords de l’Isle à Moulinneuf :
    On la retrouve également de l’autre côté de la rivière qui remonte vers delà vers l’est.
    Longitude : 00° 03’ 21’’ E Latitude : 45° 00’ 22’’ N

    On peut également observer très nettement son trajet au sud de Castillon vers Castets en Dorthe
    Longitude : 00° 09’ 31’’ O Latitude : 44° 36’ 13’’ N

    Ce tracé est visible sur géoportail mais peu sur googlemaps.

    Merci de me donner votre avis

    repondre message

  • Archéologue depuis près de trente années, j’ai pour plaisir et fonction de recherches la voie N°27 de Limoges à Saintes. Parfois rectiligne, sur ou sous vireuse, surélevée, à flanc de coteaux, large ou plus étroite, bordée ou non d’accotements, de fossés, elle reprend parfois des sentiers antiques. Chaque jour, je découvre des aspects différents de cette voie qui quelque soit la saison est toujours praticable. Des sites néolithiques, protohistoriques, gaulois, Gallo-Romains, paléochrétiens ou médiévaux. Une voie antique c’est tout cela.
    Laurent

    repondre message

  • Bonjour,
    Sur la commune de Sauveterre 82110, j’ai trouvé des infos, site :
    http://www.coll82.com/sauveterre/index.html

    - Temple gaulois dédié à l’eau et site gallo romain en limite de la commune
    - Borne datant de la légion romaine marquant la limite entre Lot et Tarn et Garonne

    Pour plus de détail contacter le Maire .. ! Je voulais trouver la voie romaine qui passait par là et je ne la trouve pas sur votre site...

    Ce sera "ma pierre" à votre œuvre... Bon courage.

    repondre message

  • y a t il des voi romaine en haute savoie dans le secteur annemasse

    repondre message

    • Bonjour,
      Je ne sais pas répondre précisément à votre question : elle concerne une région que je connais assez bien, mais pas assez pour répondre, et un peu éloignée de Poitou-Charentes.

      Je sais que la Haute-Savoie est riche en voies romaines. Et à titre d’exemple personnel, je citerai le patronyme de ma grand-mère paternelle, DELETRAZ, nom typiquement savoyard.

      Il vient du lieu-dit LETRAZ, de la commune de Sevrier, près d’Annecy, Son origine s’explique par la présence du "traz", nom local d’un chemin antique.

      Je pense que vous devriez trouver réponse à votre question dans les bibliothèques municipales, à Annecy, et dans les publications des sociétés savantes locales, comme l’Académie Florimontane, et d’autres.

      Cordialement.

      repondre message

  • Un village Gaulois se trouvait sur le site de Polvern en Hennebont . ( coordonées" satelite " 47°49’31.36" N
    3°16’41.59" O )

    A voir aussi le site du Castennec en Bieuzy les Eaux ( Morbihan ) site Romain fortifié et voie Romaine. Deuxieme passage sur le Blavet.
    47°58’27.69" N
    03°02’28.81" O Camp Romain

    47°58’56.92" N
    03°02’45.53" O Mirador Romain

    47°59’09.66" N
    03°04’02.23" O entré voie Romaine

    47°59’18.69" N
    03°03’48.67" O fin de voie Romaine

    47°59’25.70" N
    03°04’22.03" O Thermes Romain

    repondre message

  • Bonjour je souhaite apporter des info sur des vois Romaine et gaulois de la période de la téne .
    Sur les commune de Hennebont et d’Inzinzac lochriste dans le Morbihan.
    Deux voie principales convergeaient vers le passage de l’ile de lochriste ( Locastel )
    Une menant de Nantes ( CONDEVICNUM ou PORTUNAMETU ) passant par Vannes ( DARIORITUM ) , conduisant à Lochriste puis Quimper ( AQUILONIA ) .
    C’était la voie stratégique traversant tout le pays des Vénètes qui s’étendait alors jusqu’à l’Ellé ( riviére du Finister )
    L’autre permettant la comunication entre Port-Louis ( VINDANA PORTUS ) et Carhaix ( VORGIUM ) .
    L’ile de Locastel était le passage obligé du bas Blavet , au fond de l’estuaire.
    Le second passage était situé bien au nord à SULIM ( site fortifié du Castennec en Bieuzy les eaux ( Morbihan )
    sur la grande voie reliant Rennes ( CONDATE ) à Carhaix ( VORGIUM ).
    Un CASTELlUM ( camp militaire ) gardait le passage, d’ou l’origine de LOCASTEL issu du latin Castellum , château qui a donneé CASTEL. ( le château fut probablement démentelé en 1240 en méme temps que la mote Féodale de Saint-Caradec en Hennebont ainssi que les autres fortifications appartenent à Olivier de LANVAUX ( seigneur d’Hennebont ) aprés ça défaite contre Jean le Roux Duc de Bretagne) .
    Dés l’époque Romaine, un habitat se concentre au BUNZ (Buis), arbuste dont les Romain entouraient leur propriété et le PENHER ( en Lochriste ) identifié comme " Le bout du lieu habité " .
    Des relais étaient établis sur ces voie à des distances variant de 9.5 à 17.5 km avec une moyenne de 12 km .
    Ainsi la première étape de la voies jalonnée venant de Port-Louis pour les convois était assurément Lochrist. L’étape suivante conduisait soit à Plouay ( vers VORGIUM ), soit à Lesbin ( en Pont-Scorff ) ( 13 km ) vers AQUILONIA.

    repondre message

SPIP | | squelette | | Haut | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact