Vous êtes ici : Accueil -> Hommes et femmes de notre histoire -> Bans et arrières-bans -> 1271 - 1304 - Bans et arrières-bans convoqués par le roi pour les (...)

1271 - 1304 - Bans et arrières-bans convoqués par le roi pour les guerres

D 10 juin 2009     H 11:45     A Pierre     C 2 messages A 2003 LECTURES


On a extrait des rôles les noms des seigneurs de la Sénéchaussée de Saintonge.

En lisant entre les lignes, il apparaît que le service du Roi ne se faisait pas toujours de gaité de cœur, il y avait des défaillants, et la prise en charge des dépenses donnait lieu à de solides discussions.

Source :Traité de la noblesse et de toutes ses différentes espèces -. Nouvelle Edition augmentée Des Traités du Blason des Armoiries de France de l’Origine des Noms Sur-Noms & du Ban & Arrière Ban -Gilles André La Roque – Paris – 1734 – Books Google

Voir la définition de Ban et Arrière-ban donnée par l’Encyclopédie

1271 - Ost de Foix - Philippe III le Hardi

L’Ost de Foix fut assemblé à Pamiers l’an 1271 : Un autre Rôle dressé pour l’Arriéreban de l’Ost de Foix, en date de l’an 1271, contient les noms d’un grand nombre de Seigneurs & Gentils-hommes qui allèrent contre le Comte de Foix, pour le service du Roi Philippe le Hardi.

Roles de la Chambre des Comptes.

Les Chevaliers & Escuiers, & autres qui doivent service au Roy, & qui vinrent en l’Ost de Foix, & confessèrent par leurs Cedules les services si comme ils sont ci escrips 1271

...

Item, Les Chevaliers de la Senechaussee de Xaintonge.

- Mestre Roile dist qu’il doit dix jours de service au Chastel de Frontenay, & une maille d’or & 60. sols avec l’hommage.
- La Dame de Chalement doit au Roy service par 40. jours en la Conté de Poitiers à ses despens avec hommage.
- Jehan de Joirre-Audoin doit si comme il dist au Roy hommage, & dix livres, & service par 40. jours en la Conté de Poitiers.
- Guillaume de Tornais Escuier dist quil doit au Roy hommage, & li doit garde par 15. jours au Chastei de Tournay-Vaconne.
Item, il dist qu’il ne doit suivre le Roy en Ost ne Chevauchiée, fors par un jour en tour la Chastellerie de Tournay-Vaconne en telle manière qu’il puisse retourner en icelle en sa maison.
- Jehan de Prensac Chevalier dist qu’il doit au Roy service par 40. jours, avec douze livres de ...
- Jehan de Cordu Escuier dist qu’il doit tant seulement au Roy hommage & garde par 40. jours à ses propres despens dedans la Chastellerie de Tournay Vaconne [1].
- Guillaume de Montlor dist qu’il doit au Roy tant seulement hommage & douze livres de … & service d’un jour en la Chastellerie de Tournay-Vaconne, en telle manière que ou soir il puisse retourner en sa maison.
- Gieffroy Rasilly Chevalier dist qu’il doit service par 40. jours en la Conté de Poitiers tant seulement, & Rente environ 20. livres tournois de...
- Regnaut de la Forest Escuier dist qu’il doit tant seulement garde par 40. jours en tout la Chastellerie de Tournay-Vaconne avec l’hommage.
- Hugue Arbert Chevalier dist qu’il doit service par un jour seul jour & nuit au Chastel de Xaintonge garder.
- Pierre-André de Champdolent doit au Roy tant seulement si comme il dist un Marbotin.
- Gautier de Largoz doit au Roy si comme il dist tant seulement douze livres de....
Hemery de la Suelle de la Chastellerie de Montmorilion dist qu’il ne doit Ost ne Chevauchiée, fors en ladite Chastellerie.
- Robert Balanzac doit service par 20. jours tant seulement en la Chastellerie de Xaintonge, si comme il dist.
- Jehan de Cosdun Escuier dist qu’il doit tant seulement.... de Mercy & garde du Chastel de Tournay-Vaconne par 40. jours, & pour un jour servir a ses propres despens.
- Hugue de Charage doit au Roy à sa volonté & service par 40. jours, & garde à ses propres despens dedans la Chastellerie de Tournay-Vaconne tant seulement si comme il dist.
- Guillaume de Sonneville Chevalier pour Guillaume de Cricor Chevalier qui se offri à faire tel service ledit Guillaume doit.
- Helie Audebert Chevalier pour Guillaume Raymont Chevalier se offri à faire tel service comme ledit Guillaume doit
- Monfieur Renaut de Pons doit service de 3. Chevaliers par 40. jours à ses propres despens par la Conté de Poitiers tant seulement.
- Helie de Rabayne Escuier doit au Roy, si comme il dist tant seulement service de 40. jours en l’Ost & en la Chevauchiée dedans la Chastellerie de Xaintonge quand besoin est aux despens du Roy, & ce est pour raison du Demainne de Xaintonge.
Item, il doit servir entour la Chastelierie devant dite à ses propres despens, pour raison de sa Terre de Niort par 40. jours en l’Ost & en la Chevauchiée ;
ltem, il doit aussi tant comme il vivra dix livres de la monnoye courant avec les hommages.
- Gieffroy Felet Chevalier doit au Roy hommage & service par 40. jours à ses propres despens dedans la Chastellerie de Xaintonge tant seulement.
- Gieffroy Vigier Escuier dist qu’il rend une fois en toute sa vie pour cause 40. livres tournois tant seulement, & une once d’or, & ce est pour le fié de Pierre Dauviz.
Item, il doit au Roy à volenté d’iceluy Roy pour le fié de Crisson avec l’hommage.
Item, il doit pour le fié du Puy Lerrimer hommage, & servir en Ost & Chevauchiée dedans la Chastellerie de Xaintonge par 40. jours aux despens du Roy.
- Guillaume Voudier Escuier doit au Roy hommage pour raison de ses Fiefs de Tournay-Vaconne, avec Ost & Chevauchiée dedans la Chastellerie de Tournay-Vaconne par un seul jour, si comme il dist.
- Hugue Yles doit au Rov hommage pour son fié de.Tournay-Vaconne une fois en sa vie, & servir à la deffense dudit Chastel par 40. jours.
Item, il doit pour raison de son fié de Xaintonge hommage , & 50. sols de la monnoie courant une fois en sa vie pour raison ..... si comme il dist.
- Charles de la Brosse doit au Roy hommage tant seulement pour cause de son fié de la Brosse.
- Pierre d’Allemangne Chevalier doit au Roy hommage & 30. livres, avec Ost & Chevauchiée pour raison de son fié de Xaintonge.
- Guillaume de la Roche Chevalier de Machegoz doit au Roy cent livres & un denier de ..... & le suivre un jour dedans la Chastellerie de Tournay Vaconne.
- Thiebaut des Granches doit au Roy hommage & service par 40. jours en la Chastellerie de Frontenay.
- Jehan de la Roche dist qu’il doit service de 2. Chevaliers par 40. jours.
Gieffroy de Rochefort Chevalier dist qu’il doit au Roy service de trois Chevaliers.
- Aymart d’Archiarc Chevalier doit service d’un Chevalier par 40. jours.

...

PHILIPPE &c. A tel Bailly &c. Afin que les droits de nostre Royaume plus plenement & plus franchement soient gardez, & que les deliquens soient punis de leur animaversité , deuëment par nostre Cour a esté ordené que nos subgiez qui nous sont tenus à nos despens en office d’Ost, & qui de venir avec nous en l’Ost de Foix furent admonetés ne vindrent pas ; tant seulement nous rendent quant à l’estimacion comme s’ils fussent avec nous en venant, demeurant & retournant ils deussent avoir despendu, mes que amende sur ce ils nous prestent souffisant, pourquoy nous vous mandons selon l’Ordennance devant dite, que vous leviez pour chacun jour auquel ils nous devoient ledit service, si comme dit est de chacun des Barons pour sa personne cent sols tournoi » pour raison desdits despens, & 50. sols tournois pour l’amende, & de chacun vaxal ou Banneret 20. sols pour raison desdits despens, & 10. sols tournois pour l’amende , & de chascun simple Chevalier 10. sols tournois pour cause desdits despens, & 5. sols tournois pour l’amende, & de chascun Sergent ou Escuyer 5. sols tournois pour cause desdits despens, & pour l’amende de 2. sols 6. deniers : En telle manière, c’est assavoir que les singuliers Barons ou les singuliers Vaxauls nullement ne contraignez à nous payer pour les singuliers Chevaliers , lesquiex ils eussent avec soy, ou deussent avoir avec eulx à faire le service devant dit. C’est assavoir pour chascun jour 10. sols tournois pour les despens de chascun Chevalier , & 5. sols tournois pour chascun aussi pour amende. Somme à décréter pour 40. jours pour chascun Baron pour raison de sa personne, leurs Chevaliers en celle somme non comptez 300. livres tournois, somme pour 40. jours pour chascun Vaxal pour raison de leur personne, leurs Chevaliers en ceste somme non comptez ; 60. livres tournois, somme par 40. jours pour chascun Chevalier 30. livres tournois, somme par 40. jours ; pour chascun Sergent 15. livres tournois. De rechief nous vous mandons que de tous ceux qui à nos despens nous sont tenus audit service, & qui furent amonetez de le faire, & ne le voudront faire ou ne le firent pas, soit Barons, Vaxauz, Chevaliers, ou Sergens, Vous les contraigniez à nous payer autant comme dit est dessus de chascun pour soi dessusdit ; ce excepté que desdites sommes par chascun jour pour les despens de chascun Chevalier six sols parisis, & pour les despens de chascun Escuier 4. sols parisis en soient rabatus.

Item, ou Registre Mestre Nicolas de Chartres feuz ays est trouvé cest Arrest.

Les Barons & les autres Nobles d’Auvergne disoient contre le Roy tenant la Conté d’Auvergne comme sienne ; Que quant le Seigneur d’Auvergne les veut mener en Ost qu’il leur doit donner & payer tous leurs despens. Veuë l’Enqueste & la Lettre du Roy sur ce faites, fut jugié & declarié que le Roy n’estoit tenus à leur payer leurs despens en Auvergne, mes quant ils le suivent hors la Conté en Oft à son Mandement il est tenus à paier leurs gaiges.


1304 - Guerre des Flandres - Philippe IV le Bel

Rolle des Seigneurs qui comparurent au Ban & Arriereban convoqué l’an 1304, pour la guerre de Flandres.

Les prelats sont compris les premiers.

Et ensuitte est escrit ce qui suit.

POITEVINS.

- Guillaume l’Archevesque, idem de Partenay.
- Hugues l’Archevesque.
- Gieuffroy de Lusignan.
- Aimery de Valence.
- Gieffroy de Pons Seigneur de Bergerac.
- Le Seigneur de Marmande.
- Guy de Rochechouart.
- Renaut de Pons.
- Le Seigneur de Barbasan.
- Le Seigneur de Belleville.
- Guy de la Marche, idem de Lusignan.
- Girart Chabot.
- Hugues de Thouars.
- Aymar d’Archiac.
- Le Seigneur de Montlefon.
- Le Vicomte de Thouars.
- Le Seigneur de Matas.
- Jehan de Thouars.
- Monsieur Hugues de Thouars,

Définition du ban et arrière-ban par l’Encyclopédie


BAN & ARRIERE-BAN, (Art milit. & Hist. mod.) mandement public adressé de la part d’un souverain à ses vassaux, de se trouver en armes à un rendez-vous pour servir dans l’armée, soit en personne, soit par un certain nombre de gens de pié ou de cheval qui les représentent, à proportion du revenu ou de la qualité de leurs fiefs.

Le ban se rapporte aux fiefs, & l’arriere-ban aux arriere-fiefs, selon quelques-uns : mais d’autres croyent que le ban est le service ordinaire que chaque vassal doit selon la nature de ses fiefs ; & que l’arriere-ban est un service extraordinaire que les vassaux rendent au roi ; d’autres qui font venir le mot d’arriere-ban, de heri-bannum, proclamation du maître ou seigneur, pensent qu’on ne doit mettre aucune distinction entre ban & arriere-ban.

Quoi qu’il en soit, ces assemblées de vassaux convoqués par leurs seigneurs sur les ordres ou à la réquisition du roi, ont commencé en France dès le tems des rois de la seconde race, & il en est fait mention dans les capitulaires de Charlemagne : mais elles ont été plus fréquentes sous les rois de la troisieme race. Car on trouve dans la chambre des comptes plusieurs rôles pour le ban & l’arriere-ban, datés des années 1216, 1236, 1242, 1253, & 1272. Il paroît par le dernier, que les seigneurs fieffés cités par Philippe-le-Hardi, devoient se trouver à jour préfix à Tours, avec un certain nombre de cavaliers & de fantassins, dont les uns alloient à leurs dépens, les autres étoient défrayés ; & ceux qu’on dispensoit du service, s’en rédimoient par une somme d’argent ou une certaine quantité de fourrage. Depuis ce prince jusqu’à François I. on trouve encore plusieurs convocations & rôles du ban & de l’arriere-ban ; dans lesquels, outre les seigneurs laïques, sont aussi compris les archevêques, évêques, abbés, prieurs, chapitres, les maires, consuls & échevins des villes. Les ecclésiastiques étoient obligés d’aller ou d’envoyer au ban & arriere-ban, à cause des fiefs qu’ils possédoient. Lorsqu’ils y alloient eux-mêmes, ils combattoient en personne ; témoin ce que Monstrelet raconte de Pierre de Montaigu archevêque de Sens, & Matthieu Paris, de Philippe de Dreux évêque de Beauvais, qui portoient la cuirasse & combattoient comme les seigneurs & barons.

Dans la suite, les ecclésiastiques ont été dispensés du ban & arriere-ban par plusieurs lettres patentes, & entr’autres par un acte du 29 Avril 1636, entre Louis XIII. & le clergé de France, moyennant certaines subventions que le clergé a promis de payer au roi dans les besoins de l’état. Les rois de France ont aussi exempté de ce service les bourgeois de plusieurs villes de leur royaume, les officiers du parlement de Paris, les secrétaires du roi, & autres personnes privilégiées.

Autrefois l’assemblée du ban & de l’arriere-ban se faisoit par des seigneurs de la premiere distinction appellés missi dominici, envoyés ou députés du souverain ; ensuite par les bannerets sur les ordres du roi ou du connétable. Depuis le roi a adressé ses lettres aux sénéchaux & aux gouverneurs de province. En 1674 & en 1689, Louis XIV. ordonna à tous les nobles, barons, chevaliers, écuyers, & autres non nobles, communautés & autres vassaux, de se trouver en armes au jour & au lieu qui leur seroient désignés par le gouverneur & lieutenant général de sa majesté en leur province, pour aller joindre le corps des troupes sous la conduite du chef qui seroit choisi d’entre eux, afin de les commander suivant la forme accoûtumée. De la Roque, traité du ban & arriere-ban. Voy. NOBLESSE. (G)

Cette milice étoit assez bonne du tems de Louis XI. parce qu’il s’en servoit souvent : elle commença à dégénérer du tems de Louis XII. & de François I. & elle tomba encore davantage sous Henri II.

On n’a point assemblé l’arriere-ban en France depuis 1674. M. de Turenne ne fut point content de cette milice, qui ne se conduisoit pas avec le même ordre & la même obéissance que les troupes reglées. (Q)


[1Ce lieu est cité à plusieurs reprises dans le texte : voir explication dans le forum

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1270-1285 Philippe III le Hardi - 1285-1314 Philippe IV le Bel - 13e siècle - 14e siècle - Ban et arrière-ban - Google books - Noblesse -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

4.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1913 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 8 Tome IV

2.  1898 - Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - T XXVII - L’abbaye de la Grâce-Dieu en Aunis

3.  1844 - Chassenon (16) : Description du site archéologique par l’abbé J.-H. Michon

4.  1823 - Un touriste raconte son voyage en Charente et Charente-Inférieure

5.  Le toponyme Chaleuil


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

4.  Nos ancêtres les Troyens...

5.  Pierre Neau dit Labrie, de Brie-sous-Matha, émigre au Québec vers 1684 - Chronique et généalogie


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux