Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Foires et marchés > 1720 - Angoumois - Jarnac (16) - Foires - Lettres patentes du roi Louis (...)

1720 - Angoumois - Jarnac (16) - Foires - Lettres patentes du roi Louis XV

lundi 5 mars 2007, par Pierre, 1185 visites.

Mai 1720. - Lettres-patentes du roi Louis XV, portant établissement de foires en la ville de Jarnac.

Les 4 foires indiquées dans ces lettres patentes

viennent compléter 8 foires qui existaient

avant 1720, dont les dates ne sont pas précisées.

Dates des nouvelles foires :

- le 15 février

- du 15 au 17 mai

- le 16 août

- le 21 octobre

Louis, par la grâce de Dieu, Roy de France et de Navarre, à tous prézants et à venir, salut. Nostre cher et bien amé couzin Charles-Annibal de Rohan-Chabot, comte de Jarnac, marquis de Soubran, nous a très-humblement fait remontrer qu’en quallité de seigneur et comte de Jarnac-Charante, en Angoumois, dioceze de Xaintes, Générallité de La Rochelle, il se trouve obligé de prandre un soin particullier de l’accroissement et décoration de lad. ville, bien et utillité d’icelle, et comme sa situation sur la rivière de Charente et voizine de nos provinces de Poitou, La Marche, Limouzin et Périgort est très-avantageuze au commerce des denrées dont elle est feuillie (?), peuplée d’ailleurs d’un grand nombre d’habitants marchands et artizants quy font un négoce très-considérable esdittes provinces, et comme il seroit nécessaire pour leur facilitter un entier débit de leurs marchandizes et des lieux circonvoizins, d’augmenter et establir en laditte ville, outre les marchés et foires quy y sont d’encienneté 4 autres foires l’année, dont la 1ère seroit le 15 février, la ,2me les 15, 16 et 17 may, la 3me le 16 aoust, et la 4me le 21 octobre de chacqune année, il nous a très-humblement fait supplier de l’agréer et sur ce luy octroyer nos lettres nécessaires.
A ces cauzes, voullant favorablement traitter led. sieur comte de Jarnac, de l’avis de nostre très-cher et très-amé oncle le duc d’Orléans, petit-fils de France, régent de nostre royaume, et de nostre grâce spécialle, pleine puissance et autoritté royalle, nous avons créé et estably, créons et establissons par ces prézantes, signées de nostre main, en lad. ville de Jarnac 4 foires par chacqune année, scavoir : la 1ère le 15 février, la 2mo, de 3 jours, les 15. 16 et 17 may, la 3me le 10 aoust, et la 4me ! le 21 8bre de chaqune année, pour y estre dorénavant tenues esdits jours perpétuellement et à toujours, esquelles foires voullons que tous marchands et autres puissent aller et venir, séjourner, vandre et débiter, trocquer et eschanger toutes sortes de marchandizes licittes et permizes, et que led. sieur comte de Jarnac et ses successeurs jouissent de tous les droits et privilèges, franchizes et libertés dont jouissent de pareilles foires en laditte province ; permettons aud. sieur comte do Jarnac de faire bastir hasles, bancqs et estaux nécessaires pour le couvert et sûreté des marchands et de leurs marchandizes, sy mieux n’ayme se servyr des anciens quy s’y trouvent establys pour les anciennes foires et de percevoir les droits quy seront pour ce dhus suivant les us et coutumes des lieux, pourveu toutes fois qu’à 4 lieux à la ronde il y ayt esd. jours autres foires et marchés auxquelles les prézantes puissent préjudicier et qu’ils n’échoient aux jours de dimanches et festes solennelles, auquel cas elles seront remizes au lendemain et sans que l’on puisse prétandre aucune franchize et exemption de nos droits.

Sy donnons en mandement à nos amez et féaux conseillers, les gens tenants nostre Cour de Parlement de Paris et à nostre seneschal d’Angoumois et autres officiers qu’il appartiendra que ces prézantes ils fassent enregistrer, lire, publier partout où besoin sera, et de leur contenu jouir et uzer led. sieur comte de Jarnac, ses successeurs, seigneurs et habittants de lad. ville de Jarnac plainement, paiziblement et perpétuellement, cessant et faizant cesser tous troubles et empeschements contraires ; car tel est nostre plaisir.

Et affln que ce soit choze ferme et stable à toujours, nous avons fait mettre nostre seel à cesd. prézantes. Donné à Paris au mois de may l’an de grâce 1720, et de nostre règne le 5me. — Signé : Louis, et sur le reply : Par le Roy, le duc d’Orléans régent prézant, signé : PHELIPEAUX. —Visa : EM. DE VOYER D’ARGENSON, pour augmentation de 4 foires en la ville de Jarnac à Charles-Annibal de Rohan-Chabot.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.