Vous êtes ici : Accueil -> Sources d’archives sur l’histoire de la Saintonge, de (...) -> Manuscrits de Dom Fonteneau (IVe-XVIIe siècles) -> 1001 - 1049 - Manuscrits de Dom Fonteneau - Table chronologique

1001 - 1049 - Manuscrits de Dom Fonteneau - Table chronologique

D 21 novembre 2008     H 13:08     A Pierre     C 0 messages A 1746 LECTURES


Dom Fonteneau, moine bénédictin du XVIIIe siècle, avait formé le projet de rédiger une Histoire de l’Aquitaine. En historien consciencieux, il avait commencé par répertorier et recopier les sources dont il disposait. Un vrai travail de bénédictin ! Ceci nous vaut de disposer aujourd’hui d’une copie manuscrite et bien lisible d’environ 7000 documents (dont une grande partie des originaux ont disparu).

Source : Tables chronologiques des manuscrits de Dom Fonteneau, conservés à la Bibliothèque de Poitiers (27 premiers volumes de la collection) – Poitiers - 1839

Publication en cours : ces tables, qui représentent un gros volume de texte et méritent une relecture attentive, seront mises en ligne progressivement sur Histoire Passion.

Autres pages de la table des manuscrits de Dom Fonteneau

Comment chercher dans cette page ?

Activer la fonction de recherche en utilisant le raccourci [ctrl+F], puis saisir le mot recherché
- une date,
- un nom comme (liste non exhaustive)

  • Provinces : Anjou, Aquitaine, Aunis, Limousin, Périgord, Poitou, Saintonge
  • Lieux : Aillé, Ansoulesse, Aunai ou Aunay, Bassac, Bram, Chabanais, Château-Larcher, Châtelaillon, Châtellerault, Chauvigny, Civaux, Clazay, Colombiers, Confolens, Couhé, Cragon, Dampierre-Sur-Boutonne, Esnande, Herbauge, Ingrande, Isle-Bouchard, Liniers, Lusignan, Lussac, Luzay, Marçay, Miniers, Montamisé, Muron, Niort, Poitiers, Postumé, La Rochelle, Ruffec, St-Jouin, St-Maixent, St-Mascire, St-Maurice, St-Savinien, Sauves, Sivray, Taillebourg, Talmond, Targé, Thouars, Vendeuvre, Verruie, Vivône, Vix (île)
  • Abbayes (abrégé) : Angély, Bellenoue, Cyprien, Florent, l’Herm, Hilaire, Lusignan, Maixent, Marmoutiers, Nanteuil, Noaillé, Saintes, Savin, Sylvain,
  • Autres : concile, complant, fondation, forêt, guerre, marais, vigne.

Qui est Dom Fonteneau ?

Dom Léonard Fonteneau, né à Jully, ancien Berri, en 1705, mort à St-Jean-d’Angély, en Janvier 1781, entreprit, en 1741, conjointement avec Dom Joseph-Marie Boudet, non-seulement l’histoire de Poitou, mais encore celle de toute l’Aquitaine. La mort ayant enlevé son compagnon d’études, en 1743, il ne perdit pas courage. Il s’appliqua, sans relâche, à la recherche des Diplômes, Chartes, Actes, et autres monumens relatifs à l’histoire des provinces de Poitou, d’Aunis et de Saintonge. Il a collationné ses copies sur les Originaux avec beaucoup de soin et d’exactitude. Ces matériaux, ramassés pendant 27 ans, et mis en ordre, forment une collection très nombreuse, comme il parait par un procès-verbal authentique que Dom Fonteneau en a fait dresser étant arrivé à St.-Jean-d’Angély.

Les volumineux manuscrits de ce Bénédictin sont déposés aujourd’hui en partie à la Bibliothèque publique de la ville de Poitiers.

Ses supérieurs, voyant qu’après un laps de tems de vingt-sept années environ, dom Fonteneau n’avait point assez avancé son ouvrage , pour être à même d’en publier au moins quelque partie, lui donnèrent un successeur. Ils firent choix de dom Mazet, qui, d’après une lettre de son prédécesseur, semblerait n’avoir point été étranger à la disgrâce de celui-ci. Dom Mazet fut breveté historiographe de Poitou, et, dans cette qualité, on lui alloua des appointemens, ou indemnités annuelles. Cet homme, à qui l’on supposa bénévolement les connaissances requises pour remplir la commission dont on le chargeait, se contenta amplement, il faut le croire, de jouer un rôle fort agréable dans la société, sans s’inquiéter beaucoup du travail qui lut était demandé. On n’a pas trouvé une seule ligue de son écriture dans tous les cartons provenant de son cabinet, que la Mairie de Poitiers a eu l’excessive complaisance de suracheter. Tout ce que renferment ces cartons appartient au travail personnel de dom Fonteneau, qui avait fait remise de ses papiers à un successeur plus heureux que lui. Sic vos non vobis.

Source : De l’ancien Poitou et de sa capitale - J.-M. Dufour - Poitiers - 1826 - Books Google

Onzième siècle

1001

- 1001, août. — Main-ferme ou bail à cens par lequel Guillaume le Grand, duc d’Aquitaine et abbé de St-Hilaire de Poitiers, donne à Rainon, sous-doyen de cette église, et après sa mort à deux de ses successeurs â son choix, deux journaux et demi de vignes situés dans le faubourg de Poitiers, sous la redevance d’un sou de cens. (Chap, de St-Hilaire.) T. 10, p. 277.
- 1001, août. — Autre main-ferme ou bail à cens par lequel Guillaume le Grand donne au même Rainon, et après sa mort à deux successeurs de son choix, un champ appelé Rusticus grandus campus, sous la redevance de deux sous de cens. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 281.
- 1001. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Adelelme et sa femme Aldeburge, de plusieurs biens et héritages situés dans la viguerie de Colombiers, aux villages nommés Bociacus, Signiacus, et dans la seigneurie de Vendeuvre. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 491.
- 1002 — Don fait à la même abbaye par Arbaldus, de quelques héritages situés in vicaria Brainse entre Nozoliaco et Boyaco. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 493.
- Vers 1003. — Don fait à la même abbaye par un vicomte nommé Acfred, de tout ce qu’il possédait en Aunis dans la viguerie de St-Jean-de-Châtelaillon, au village appelé Verdiacus. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 495.
- Vers 1003. — Don fait à la même abbaye par Raoul, Beluce sa femme et Thibaud leur fils, de l’église de St-Mascire-sur-Sèvre avec toutes ses dépendances, et de plusieurs autres héritages en d’autres lieux ; le tout situé dans le pays et viguerie de Niort, au village même de St-Mascire, et dans un autre appelé Briniacus. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 497.
- 1003 ou 1004. — Don fait à la même abbaye par Achard ou Acher, de cinquante aires de marais salants situés en Aunis dans la viguerie de Châtelaillon, au marais dit Agernus, sous la redevance de deux muids de sel payables à la fête de.St-Jean d’été. (Abb. de St-Cyprien) T. 6, p. 501.
- Vers 1004. — Cadelon, vicomte d’Aunai, accorde quelques droits aux religieux de l’abbaye de St-Cyprien. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 503.
- Vers 1004. — Échange fait entre des particuliers et les religieux de l’abbaye de St-Cyprien, de quelques terres situées dans la viguerie de Poitiers au village d’Ansoulesse. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 505.
- Vers 1004. — Privilège par lequel Guillaume le Grand, duc d’Aquitaine, maintient le bourg de Notre-Dame sous la puissance de l’abbé et des religieux de St-Cyprien, et défend à toutes personnes d’y faire aucun vol ni aucun outrage. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 507.
- 1007, 10 février. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par Ingelelme, d’un serf, de ses enfants et de tout ce qui lui pouvait appartenir. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 347.
- Vers 1007. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien par Adémar, chevalier, de plusieurs héritages situés dans les vîgueries de Sivray et de Vivône, aux villages appelés Patriniacus, Castaniacus, Vauciaco, Giaco. (Abb, de St-Cyprien.) T. 6, p. 509.
- Vers 1007. — Don fait a la même abbaye par Hugues, seigneur de Lusiënan, d’un bois dépendant du château de Lusignan et situé près l’église de St-Vincent de Mezeaux. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 511.
- Vers 1007. - Don fait à la même abbaye par Robert, de terres labourables, bois et vignes, et de tout ce qu’il possédait en Poitou dans la viguerie de Civaux, aux villages appelés Adpinum et Arciacus, et dans un lieu dit Petrababan. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 513.
- Vers 1007. — Don fait à la même abbaye par Bernard, de quelque vigne située dans la viguerie de Civaux, au village appelé Arciacus. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 515.
- Vers 1007.— Don fait à la même abbaye par une noble dame nommée Oda, sa fille du même nom et ses neveux, de plusieurs héritages et de la moitié d’un moulin sur la rivière Ausoni, le tout situé en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, au village appelé Vengueille. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 5l7.
- Vers 1007. — Don fait à la même abbaye par Gauzelme, de plusieurs héritages situés en Poitou dans les vigueries de Civaux et de Miniers, aux villages appelés Arciacus et Montevitalis. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 519.
- 1008, 15 avril. — Échange fait entre un particulier nommé Hucbert et Constantin, abbé de Noaillé, de quelques héritages situés dans les villages appelés Masellis, Vausiago, Montemfolmurio et Pariniacus, et de la moitié d’une église appelée Arsilogus. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 349.
- 1009, avril. — Vente faite entre des particuliers d’un demi-journal de vigne de complant pour la somme de vingt-trois sous. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 351.
- 1009, avril. — Vente faite à un particulier par Bernard et Josbergane sa femme, d’un demi-journal de vigne à complant situé en Poitou dans la viguerie Sicvalninse, au village appelé Veriola. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 353.
1009, décembre. — Main-ferme ou bail à vie par lequel Constantin, abbé de Noaillé, donne à Adalgarde trois mas et un demi-journal de vigne situés près le château de Lusignan dans, le village appelé Enganbella, et quelques autres héritages an même lieu, à condition qu’après la mort d’Adalgarde tous ces héritages retourneront à l’abbaye de Noaillé. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 355.

1010

- 1010, décembre. — Don fait au monastère de St-Sylvain de Périgord par une dame nommée Auscende, d’une terre seigneuriale autrefois appelée Montchevrier, dans la suite à la Vergne située dans le Limousin près du château de Chabanais. (Abb. de Notre-Dame de Saintes.) T. 25, p. 331.
- 1010. — Don fait à l’église de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers par Geoffroi, trésorier de cette église, de celle de St-Cirice de Luzay, dans le pays de Thouars. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 285.
- Vers 1010. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Vital et Aldeburge sa femme, de maisons, vignes et terres situées en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, aux villages appelés Asnerias et Kabannas. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 523.
- Vers 1010. — Cession faite à la même abbaye par Raoul, vicomte de Thouars, et Aremburge sa femme, de tous les droits seigneuriaux qu’ils avaient sur l’alleu de Clazay, à l’exception de la haute justice. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 527.
- Vers 1010. — Don fait à la même abbaye par Adémar et Plectrude sa femme, de quelque vigne dans la viguerie dite Leenia, au village appelé Masellis. (Abb. de St-Cyprien.)T. 6, p. 529.
- Vers 1010 — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Guillaume le Grand, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, de quelques forêts situées dans le pays d’Aunis. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 121.
- Vers 1010. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Martin, de quelques maisons situées dans l’enceinte du château de Niort, de deux journaux de vigne dans la terre de Notre-Dame-la-Grande au lieu appelé Rampullis, et de quarante aires de marais salants situées en Aunis dans, le marais appelé Mediano. (Abb. de St-Maixent.) T. 16, p. 207.
- Vers 1012. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Gauthier surnommé Granier et Anne Blanche sa femme, de l’église de St-Vincent de Mezeaux avec toutes ses appartenances, et des trois quarts des dîmes de blé, légumes, lin, chanvre., et de toute la dîme du vin dans l’étendue de la paroisse. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 531.
- Vers 1012. — Deux particuliers cèdent à certaines conditions aux chanoines de St-Hilaire de Poitiers les héritages qu’ils possédaient dans l’enceinte du château de cette église. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 293.
- Vers 1012. Statut du chapitre de St-Hilaire pour obvier à la vente ou à l’aliénation des biens et des fonds dépendants de cette église. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 295.
- 1012, février. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par Robert, homme noble, du bien qu’il avait en Poitou au lieu appelé Dugeiaco, à trois milles de distance du château de Chauvigny. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 357.
- 1013, juin. — Main-ferme ou bail à cens par lequel Constantin, abbé de Noaillé, donne à une très-noble dame nommée Adelende et à Rorgon son fils quatre journaux de terrain dans le faubourg de Poitiers, deux moulins situés sur le Clain au lieu appelé Kassanas, et neuf quartes de terre situées dans les villages nommés Selsis et Mons-Willerius, à condition que toutes ces choses retourneront après leur mort à l’abbaye de Noaillé. (Abb, de Noaillé.)T. 21, p. 361.
- Vers 1013, mars. — Vente faite aux religieux de l’abbaye de Noaillé par Geofftoi, Goszilde sa femme et Pierre, leur fils, d’un emplacement pour la construction d’un moulin sur le port de Lussac. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 359,
- Vers 1014. — Geoffroi, vicomte de Thouars, confirme le don que Raoul son oncle et son prédécesseur avait fait de la terre de Clazay à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 533.
- 1015 ou 1016. — Don fait à la même abbaye par un prêtre nommé Aimeri, de quelques vignes situées en Poitou dans la viguerie dite Brainse, au village appelé Olcas. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 535.
- 1016, mai. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Gauscelme, d’une pêcherie sous le château de Taillebourg, et de quelques maisons et héritages situés dans le village appelé Cavannas et ailleurs. (Abb. de Si-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 123.
- 1016, 3 août, - Règlement de Guillaume le Grand, duc d’Aquitaine, pour obvier à la dissipation des fonds et domaines de l’église de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers dont il était abbé. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 297.
- 1016, 3 août, - Diplôme de Guillaume V, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, qui défend aux chanoines de l’église de St-Hilaire de vendre ou d’aliéner en aucune façon les biens de cette église, sous peine de perdre le titre de chanoine. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 301.
- 1016. — Don de quelques serfs fait par des seigneurs à l’abbaye de Noaillé. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 365.
- Vers 1016. — Vente faite à l’abbaye de St-Cyprien par Adabram et Hildegarde sa femme, de quelques héritages situés dans la viguerie de Poitiers, au village d’Ansoulesse. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 537.
- Vers 1016. — Fondation du prieuré de Vibers, dépendant de l’abbaye de St-Jouin-lez-Marnes par Foulques le Noir, comte d’Anjou, Hildegarde sa femme et Geoffroi son fils. (Abb. de St-Jouin.) T. 13, p. 277.
- Vers 1016. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Guillaume le Grand, comte de Poitou et duc d’Aquitaine, de quelques vignes situées aux environs de St-Maixent. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 209.
- 1017, 13 août. — Vente faite à Itier, doyen de l’église de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers, et à un clerc de cette église, par le chantre nommé Salomon, de quelque terrain situé devant la porte méridionale de St-Hilaire. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 305.
- 1017. — Notice de la fondation de l’abbaye de Bassac en Saintonge et des bulles confirmatives des papes Benoit VIII et Innocent III. (Abb. de Bassac.) T. 1, p. 205.
- Vers 1017. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Constabulus et sa femme Jertrude, de quelques vignes situées dans la viguerie de Vivône, au village appelé Regniaco. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 539.
- Vers 1017. — Don de quelques héritages fait à la même abbaye par Sigand et Geoffroi de Poitiers. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6 ; p. 541.
- Vers 1017. — Don fait à la même abbaye par Tetbaud, de quinze quarterons de terrain et de plusieurs autres héritages, le tout situé dans la viguerie de Poitiers, au village appelé Ansoulesse. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 543.
- Vers 1017. — Don fait à la même abbaye par divers particuliers, de plusieurs héritages situés à Cragon. (Abb. de St-Cyprien.). T. 6, p. 547.

1020

- 1020. — Don fait à l’abbaye de Marmoutiers par Bouchard, chevalier, seigneur du château de l’Isle-Bouchard, de tous les droits et coutumes qu’il avait dans le lieu de Tavant, dont ses prédécesseurs avaient gratifié la même abbaye. (Abb. de Marmoutiers.) T. 17, p. 377.
- Vers 1020. — Don fait à l’abbaye de St-Cvprien par Adémar, de quelques héritages situés dans le pays d’Herbauge, et dans la viguerie de Bram et de Talmond, au village appelé Hisla ad Marchas. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 549.
- Vers 1020. — Notice de la fondation du monastère du St-Sépulcre de Chauvigny, et du don de ce monastère et autres églises avec leurs dépendances à l’abbaye de St-Cyprien. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 551.
- Vers 1020. — Vente de quelque héritage faite à des particuliers par Rainaud, abbé de St-Maixent. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 211.
- Vers 1020. — Main-ferme de quelques héritages donnée par Rainaud, abbé de St-Maixent, à Bernard et à sa femme Ritburge. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 213.
- Vers 1020. — Lettre de Guillaume, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, à Aribert, abbé de St-Savin, pour le prier d’envoyer dix de ses religieux à Charroux, afin de mettre la réforme dans cette abbaye. (Abb, de St-Savin.) T. 25, p. 585.
- Vers 1023. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par un prêtre nommé Augrimus, de la moitié des offrandes, et de la dîme et autres droits et profits d’une église dite de St-Sauveur ou St-Sauvant, située dans un village appelé Adzerlei. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 367.
- Vers 1023. — Don fait à l’abbaye de St - Cyprien de Poitiers par une femme nommée Bernildis, de quelques vignes situées en Poitou, dans la viguerie appelée Basiacinsis. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 555.
- Vers 1023. —Don fait à la même abbaye par Adalburge et Foulques son fils, de plusieurs aires de marais salants situés en Aunis, aux lieux appelés Campania, la Rochelle et le port d’Esnande, et de quelques vignes situées en Poitou dans la viguerie dite Barchiacinse y aux lieux appelés Fornax calidus et Malum pertusum. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 557.
- Vers 1023. — Boson, vicomte de Châtellerault, de concert avec sa femme et ses enfants, exempte de’ toutes charges et devoirs un domaine appelé Marniacus, situé dans le lieu dit Spinatia, dépendant de l’abbaye de St-Cyprien, par considération pour cette abbaye. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 559.
- 1024, 6 mars. — Notice de la fondation du prieuré de Notre-Dame de Lusignan. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 371.
- 1025, 1er novembre. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par une dame nommée Rainuce et ses enfants, d’un journal de terre labourable situé en Poitou dans la viguerie appelée Sicvalensis, et dans le territoire nommé Brionise au village de Verrières. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 377.
- 1025. — Don de quelque terre fait à l’église cathédrale de Poitiers par Guillaume le Grand, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, du consentement de ses deux fils aînés et d’Agnès sa troisième femme. (Cathédrale de Poitiers.) T. 2, p. 11.
- 1025. — Don fait à Fabbaye de St-Cyprien de Poitiers par Tetberd, de quatre journaux de terre inculte et d’un journal et demi de vigne, le tout situé en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, au village de Postumé. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 593.
- 1025. — Diplôme par lequel Robert, roi de France, confirme la fondation du prieuré de Notre-Dame de Lusignan, et les biens qui lui avaient été ou pourraient lui être donnés dans la suite. (Abb. de Noaillé.)T. 21, p. 383.
- 1025. — Diplôme par lequel le même roi de France confirme la fondation du prieuré de St-Martin de Couhé, et les biens qui lui avaient été ou pourraient lui être donnés dans la suite. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 387.
- Vers 1025, août. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Airaud, d’une église appelée Hisernacho, située en Poitou et dédiée sous l’invocation de St-Germain, avec toutes ses dépendances. (Abb. de St-Maixent.)T. 15, p. 217.
- Vers 1025, août. — Cession faite par Adelinde et Rorgon son fils à Hugues de Lusignan, à sa femme Aldéarde et à leurs enfants, d’un alleu situé en Poitou sur la Dive au village appelé Brugeria, non pas afin que les seigneurs de Lusignan le possédassent en propre, mais afin qu’ils en fissent don à l’église qu’ils bâtissaient en ce village. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 375 et 397.
- Vers 1025. — Traité entre des particuliers et les religieux de l’abbaye de St-Cyprien au sujet de quelques héritages situés sur la rivière de Saleron près St-Maixent-le-Petit. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 561.
- Vers 1025 — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien par Tetbaldus, de plusieurs terres, vignes, prés et autres héritages situés en Poitou, 1° dans la viguerie de Châtellerault aux villages appelés Viveris, Bacnolios, Postemia ; 2° dans les lieux dits Chasnas, Macheret ; 3° dans le bourg qui était près le château de Châtellerault. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 565.
- Vers 1025. — Don fait à la même abbaye par un nommé Adam, de quelques pièces de vigne situées en Poitou dans la viguerie d’lngrande, au village appelé Cavannas. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 569.
- Vers 1025. — Don fait à la même abbave par Foucher et Aye sa femme, de quelques pré et terre labourable situés en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, au village appelé Maalgannum. (Abb. de St. Cyprien.) T. 6, p. 571.
- Vers 1025. — Don de la moitié de l’église d’Aillé, fait à la même abbaye par Isembert Ier, évêque de Poitiers, du consentement de sa famille. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 573.
- Vers 1025. — Restitution faite à la même abbaye par Hugues IV, seigneur de Lusignan, sur les instances de sa femme et de ses enfants, d’une maison située dans le bourg du château de Lusignan. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 575.
- Vers 1025. — Echange entre Kadelon et les religieux de St-Cyprien, de quelques héritages situés dans la viguerie de Liniers, au village appelé Laliacus. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 577.
- Vers 1025. — Main-ferme de quelques héritages accordée à un particulier par Anseisus, abbé de St-Cyprien. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 579.
- Vers 1025. — Jugement d’Isembert Ier, évêque de Poitiers, qui adjuge à l’abbaye de St-Cyprien un alleu nommé Valandoni, que voulait envahir un seigneur appelé Maingaud. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 581.
- Vers 1025. - Echange entre les religieux de l’abbaye de St-Cyprien et un nommé Letard, de quelques héritages situés dans le village appelé Cavaniacus. (Àbb. de St-Cyprien.)T. 6, p. 583.
- Vers 1025. - Don fait à la même abbaye par un prêtre, nommé Letard, de quelques vignes situées dans la viguerie de Rufiaco. aux villages appelés Dagleno, Bugnus et ad Culturas, (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 585.
- Vers 1025 — Don fait à la même abbaye par Raingarde, de bois, vignes, terre labourable et de tout ce qu’elle possédait en Poitou dans la viguerie de Civaux, au village appelé Dienet (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 587.
- Vers 1025. - Don fait a la même abbaye par Gui et Arsende sa femme, de quelque terre labourable située en Poitou au village appelé Dienet. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 589.
- Vers 1025. — Don fait à la même abbaye par Raingarde et Pierre son fils, de quelque pièce de vigne située au village appelé Bactriaco. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 591.
- Vers 1025. — Don fait a l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Adémar-qui-ne-rit, de quelques héritages situés en Saintonge au village appelé Tolomphiaco. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 125.
- Vers 1025. — Guillaume VI, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, décharge la ville de St-Maixent de l’obligation de fournir des troupes pour l’armée, obligation qu’Almodie sa mère, comtesse de Poitou, avait imposée à cette ville. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 215.
- Vers 1025. — Bail à cens fait à deux particuliers nommés Rainaud et Tetbaud par l’abbé de St-Maixent, de quelques terres dépendantes de cette abbaye et situées à l’Ort-Poitiers, près la rivière de Sèvre. (Àbb. de St-Maixent.) T. 15, p. 221.
- Vers 1025. — Bulle du pape Jean XIX, qui soumet, à l’abbaye de Noaillé le prieuré de Notre-Dame de Lusignan, que Hugues, seigneur du lieu, venait de fonder, et auquel il accorde certains privilèges. (Abb. de Noaillé) T.21, p. 381.
- 1025 ou 1026. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par un prêtre nommé Geoffroi, de quelques vignes situées dans la viguerie d’Ingrande en Poitou, au lieu appelé ad Viverios, et près d’un autre appelé Castellovello. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 595.
- 1025 ou 1026 — Don fait à la même abbaye par un prêtre nommé Hubert, de quelques journaux de terre situés en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, au village de Postumé (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 597.
- 1027, août. — Echange entre les religieux de l’abbaye de St-Benoit de Quinçay et ceux de St-Jean-d’Angély, de quelques vignes situées près Poitiers au lieu appelé le Breuil, pour un emplacement dans cette ville situé dans une rue appelée Edera, au-dessous de l’église de Saint-Paul. (Abb. de St-Jean d’Angély.) T. 13, p. 127.
- Vers 1027. — Foucaud, abbé de St-Cyprien, cède à un nommé Pierre, pour sa vie, la terre de Verduniaco, qui avait été donnée à cette abbaye par une dame appelée Sénégonde. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 599.
- Vers 1027. — Don fait l’abbaye de St-Cyprien par une noble dame nommée Plaisance, d’une terre qu’elle avait à Sauves, pour le repos des âmes de ses père et mère, de son mari et de ses enfants (Abb. de St-Cyprien.) T.6. p. 601.
- Vers 1027. — Traité entre Foucaud, abbé de St-Cyprien, et un nommé Alduin, au sujet de la terre de Flazay, aujourd’hui Clazay. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 603.
- Vers 1027. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien par Isembard et Gosberge sa femme, de quelques héritages situés dans la viguerie de Civaux, au village appelé Pontaigon. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 605.
- Vers 1027. — Bail à cens de quelques terres fait à Rorgon, chanoine et archidiacre de l’église de Poitiers, par Ymon, abbé de Noaillé. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 391.
- 1028, 30 septembre. — Guillaume le Gros, fils du duc d’Aquitaine, rend la liberté à l’abbaye de Noaillé dont son père l’avait pourvu, et la remet sous la puissance de St-Hilaire. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 393.
- Vers 1028. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Abiatar et Raingarde sa femme, de quelque terre située dans la viguerie de Melle, au village appelé ad Kabannas. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 607.
- 1029, mai. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Rainaud, chevalier, de quelques hommes et femmes de condition serve qui demeuraient dans le lieu nommé Celeis, pour le repos de l’âme de sa femme, nommée Rostha, inhumée dans cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.)T. 15, p. 223.
- Vers 1029. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien par Rainulfe, chevalier, de l’église de St-Hilaire de Rié et de plusieurs héritages endépendants, le tout situé dans l’île de Rié au pays d’Herbauge. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 609.
- Vers 1029. — Don fait à la même abbaye par Samuel, de plusieurs terres, vignes, prés et antres héritages situés en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, aux villages appelés Prisciacus, Maalgam, Rocha, Lunziacus, et dans le Berri aux villages appelés Coldradus et Pruliacus. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 611.
- Vers 1029. — Don fait à la même abbaye par un clerc nommé Tetbaud et ses enfants, d’une pêcherie située dans le pays de Niort et dans la viguerie de Fontenay-le-Comte, au village appelé Angledonis sous l’abbaye de Maillezais. (Abb. de St. Cyprien.) T. 6, p. 615.
- Vers 1029. — Don des églises de Boimé et de quelques autres biens au même lieu, fait à l’abbaye de St-Cyprien par Raoul Flamme. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 617.
- Vers 1029. — Notice du don de l’église de St-Hilaire de Rié fait à l’abbaye de St-Cyprien par Geoffroi, vicomte de Thouars. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 619.
- Vers 1029. — Don fait à la même abbaye par Garnisus et Raingarde sa femme, de quelque mas de terre dans le village de Breuil-Bernard, à condition que les religieux de cette abbaye y bâtiraient une église qui leur appartiendrait, et que tous les profits de cette église, excepté la moitié des chandelles à Pâques et à Noël et la moitié des droits de sépulture, reviendraient aux religieux, et qu’ils formeraient dans le lieu un bourg dont ils seraient seigneurs. (Abb. de St-Cyprien.)T.6, p. 621.
- Vers 1029. — Don de l’église et de tout le bourg de Bressuire franc de toute charge, fait à l’abbaye de St-Cyprien par Geoffroi, vicomte de Thouars. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6. p. 623.
- Vers 1029. Don fait à Goscelme, chanoine de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers, de quelques vignes à Frontenai. (Chap. de St-Hilaire.)T. 10, p. 309.
- Vers 1029. — Don de plusieurs serfs fait à l’abbауе de St-Maixent par un seigneur nommé Rainaud, de la maison de Lusignan. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 225.

1030

- 1030, 15 juillet. — Don de quelque héritage fait à l’аbbауе de St-Jean-d’Angély par une très-noble dame nommée Emme, à la sollicitation de Bernard son mari, de Hélie et de Guillaume ses enfants et d’Alduin, comte de Marestais, pour être inhumée dans cette abbaye. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 135.
- 1030, décembre. — Don fait à l’abbaye .de Noaillé par Rorgon et Aldeburge sa femme, de vignes, terres, prés, bois et autres héritages, le tout, situé en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, au village appelé Vilares. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 401.
- 1030. - Diplôme du roi Robert qui confirme la fondation et dotation de l’abbaye de Noyers faite par un homme pieux nommé Hubert, qui avait fait pour cette fin l’acquisition d’une église, du consentement de Foulques, comte d’Anjou, et de Geoffroi son fils, dans le bourg de Noyers. (Abb. de Noyers.) T. 20, p. 717.
- Vers 1030. — Don de terres fait à l’église du St-Sépulcre de Chauvigny par Thibaud, prêtre, chanoine de l’église cathédrale de Poitiers. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 625.
- Vers 1030. — Gilbert, du château d’Angle, surnommé le Roi ou le Royal, donne à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers tout ce qu’il pouvait prétendre dans la terre de Luray et dans l’église de St-Bonnifet. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 627.
- Vers 1030. — Don fait à la même abbaye par Airaud Salomon, de quelques terre, bois et autres héritages situés en Poitou dans la viguerie de Civaux et dans la paroisse de Verrières. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 629.
- Vers 1030. — Vente de quelques vignes situées près le château de l’église de St-Hilaire, faite par des particuliers à un chanoine de la même église. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 311.
- Vers 1030. — Don de quelques cens sur un héritage situé aux Moutiers en bas Poitou, fait à l’abbaye de Marmoutiers par Geoffroi, vicomte de Thouars, Ainor sa femme, et Aimeri, Savari, Raoul et Geoffroi leurs enfants. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 313.
- Vers 1030. — Autre don de quelques héritages, de la moitié de la sépulture et autres droits dans la paroisse des Moutiers, fait à l’abbaye de Marmoutiers par le même Geoffroi, vicomte de Thouars. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p, 315.
- 1030 ou 1031. Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par une très-noble dame nommée Raingarde, de l’église de St-Georges de Targé avec toutes ses dépendances, le tout situé en Poitou dans la viguerie d’Ingrande. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 631.
- 1030 ou 1031. — Don fait à la même abbaye par Foulcher et Oolquis, sa femme, de quatre journaux de terre inculte et d’un demi journal de vigne, le tout situé en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, aux villages appelés Carboneria et Cabannas. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 633.
- 1031, juin. — Don fait à l’abbaye de St-Jean d’Angély par Rainaud, chevalier, de quelques prés et terres situés en Aunis dans la viguerie et au village de Muron. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 137.
- Vers 1031. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par une dame nommée Letgarde, de tout ce qu’elle possédait au lieu appelé Vilarios. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 635.
- Vers 1031. — Don fait à la même abbaye par Gosfredus Nivoni, de tout ce qu’il possédait en Poitou dans la viguerie d’Ingrande, aux villages appelés Availiaco et Cabriella. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6,. p. 637.
- Vers 1031. - Don fait à la même abbaye par Odo, de quelques vignes et terres situées dans les villages appelés Riba et Cusiaco. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 639.
- Vers 1031. — Don fait à la même abbaye par Gautier et Anne sa femme, d’un alleu nommé Mons Gaudonny avec toutes ses dépendances, situé sur la Vonne près de Lusignan. (Abb. de St-Cyprien.) т. 6, p. 641.
- Vers 1031. — Don fait à la même abbaye par Rainulfe Rubiole, Maingod son frère, et Raingarde leur mère, des églises de St-Vincent et de St-Hilaire de Dampierre-Sur-Boutonne, et de celle de St-Pierre de Oenia, avec tous leurs revenus et dépendances. (Abb. de St-Cyprien.)T. 6, p. 643.
- Vers 103З, 10 décembre. — Notice de la tenue d’un concile de Poitiers et d’un jugement qui fut rendu quelques années après par le comte de Poitou en faveur de l’abbaye de St-Maixent. (Abb. de St-Maixent.)T. 15, p. 227.
- Vers 10ЗЗ. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par une dame nommée Girburge, de l’église de St-Maurice et de deux journaux de terre, le tout situé dans le village appelé Uncciacus. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 405.
- Vers 1035. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Adelelme, de son alleu appelé la Curata, des terres, vignes, prés et appartenances de cet alleu ; le tout situé à Dampierre-sur-Boutonne. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 647.
- Vers 1035. - Don de plusieurs héritages fait à, l’abbaye de Noaillé par Rorgon et Alburge sa femme. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 409.
- Vers 1036, — Don de quelque partie de la forêt d’Ariezhun fait à l’abbaye de St-Maixent par Guillaume VI, dit le Gros, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, alors prisonnier, pour obtenir sa liberté, et par Eustache sa femme. (Abb. de Saini-Maixent.) T. 15, p. 233.
- 10З7, mars. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Rainaud, d’une église appelée Romanoculus avec toutes ses dépendances. (Abb. de St-Jean d’Angély.)T. 13, p. 149.
- 1037, mai. — Don fait à la même abbaye par Foucaud de Valans, d’une église avec toutes ses dépendances, et de tout ce qu’il possédait au même lieu. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 141.
- 1037-1038. — Donation du prieuré de St-Jacques de Montauban près Thouars, par Dodelin et Rainaud, chevalier, son fils, seigneurs de la cour de Geoffroi, vicomte de Thouars, à l’abbaye de St-Jouin-lez-Marnes. (Abb. de St-Jouin.) T. 13, p. 279.
- 1038, 6 septembre. — Vente faite à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par un prêtre nommé Raimond, de quelques maisons ou emplacements situés près l’église de St-Pierre-le-Puellier de Poitiers. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T.13,p.153.
- Vers 1038 - Don fait au monastère de Château-Larcher par Ermengarde et Aleardus Rosellus son mari, de d’église de St-Martial située en Saintonge, avec toutes ses dépendances. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 649.
- Vers 1038. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par un vicomte nommé Constantin, de deux mas de terre situés, dans la viguerie d’Aunay (Abb. de St-Jean d’Angély,)T. 13, p. 157.
- 1039, 3 avril. — Don fait à la même abbaye par Aleardus Senioret, d’une terre appelée Puteolis, du petit monastère de St-Savinien situé sur la Charente, et de l’église près le château d’Aunay. (Abb. de St-Jean d’Angély.)T. 13, p. 159.
- 1039, juillet, — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Guillaume de Parthenay, de la terre de Pirariis. (Abb. de St-Jean-d’Angély) T, 13, p. 161.

1040

- Vers 1040. — Guy Alembert confirme le don qu’il avait fait autrefois avec Etienne son frère, de divers héritages à l’abbaye de St Cyprien de Poitiers. (Abb. de St-Cyprien.)T.6, p. 651.
- Vers 1040. — Main-ferme ou cession à vie de quelques héritages accordée par Emmon, abbé de St-Maixent, à un clerc nommé Aszo, sous des conditions d’excommunication assez singulières. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 237.
- 1041. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Gautier, de l’église de St-Héraye avec toutes ses appartenances et dépendances. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 239.
- Vers 1042. — Don fait à l’abbaye de St-Florent de Saumur par Agnès, comtesse, d’un village appelé Fossas situé en Poitou ; (Abb. de St-Florent de Saumur.) T. 8, p. 349.
- Vers 1042. — Notice d’une cession de quelque héritage faite à un particulier dans le village de Tremunz par Archembaud, abbé de St-Maixent, à condition que la moitié de l’héritage cédé reviendra après la mort du particulier à l’abbaye de St-Maixent. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 243.
- Vers 1042. — Notice de la restitution faite à l’abbaye de St-Maixent par Rainaud Berchoz, chevalier, et ses frères, de l’alleu de Toriniaco, dont ce Rainaud s’était rendu maître par le canal d’Agnès, comtesse de Poitou, sans le consentement d’Archembaud, abbé de St-Maixent. (Abb. de St-Maixent) T. 15, p. 245.
- Vers 1042. — Acte par lequel Archembaud, abbé de St-Maixent, et ses religieux, consentent qu’une femme nommée Audejarz se marie avec Bernard Belenfent, à condition qu’après leur mort tous leurs biens appartiendront à l’abbaye de St-Maixent. (Abb. de St-Maixent.) T..15, p..247.
- Vers 1042. — Traité fait entre Archembaud, abbé de St-Maixent, et un chevalier, nommé Albuin, au sujet d’un moulin et d’un four qu’il avait fait bâtir dans un alleu appartenant à cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 249.
- Vers 1042. — Notice d’un traité fait entre Archembaud, abbé de St-Maixent, et quelques gentilshommes, au sujet de l’église de la Mothe-Saint-Héraye que l’abbé avait achetée. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 251.
- Vers 1042. — Notice où l’on voit que l’abbaye de St-Maixent possédait autrefois les coutumes de Montamisé, dont un viguier nommé Adémar s’était emparé injustement, et que ces coutumes furent restituées à cette abbaye par le jugement du comte de Poitou, et qu’elles se perdirent enfin sous le gouvernement de l’abbé Archembaud, qui les céda à la comtesse Agnès sans le consentement de ses religieux (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 255.
- Vers 1043, 20 décembre. Guillaume VII, duc d’Aquitaine, remet à l’abbaye de St-Maixent plusieurs droits ou coutumes injustes qu’il levait sur les terres de cette abbaye, et abolit celles que les seigneurs de Vouvent levaient aussi injustement sur la terre de Marçay. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 259,
- 1044, 21 août, — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Emeltrude ou Bonne, veuve de Cadelon, chevalier, des biens qu’elle avait hérités de sa famille, et entre autres d’un alleu appelé Toriniacus, avec toutes ses appartenances. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 269.
- 1044. — Un viguier nommé Rainulfe donne à l’abbaye de St-Jean-d’Angély plusieurs héritages qui lui appartenaient en Saintonge dans la viguerie d’Aunai, au village appelé ad Angulos, pour d’autres appartenant aux religieux de cette abbaye dans le village appelé Poliacus et donne de plus à la même abbaye un mas appelé Romaniacus, situé dans la viguerie de Melle, près Rochefollet. (Abb. de St-Jean-d’Angély) T. 13, p. 165.
- Vers 1045. - Don de plusieurs serfs fait à l’abbaye de St-Maixent par Vivien Brochard, du consentement de sa femme et de ses enfanta. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 267.
- 1047. - Fondation de l’abbaye de Notre-Dame hors des murs de Saintes par Geoffroi Martel, comte d’Anjou, et Agnès de Bourgogne son épouse. (Abb. de Notre-Dame de Saintes.) T. 25, p. 335.
- 1047. - Cession de l’abbaye de St-Palais faite par des seigneurs à Geoffroi Martel, comte d’Anjou, pour la construction de l’abbaye de Notre-Dame de Saintes. (Notre-Dame de Saintes.) T. 25, p. 371.
- 1047. - Agnès, comtesse d’Anjou, achète de Guillaume de Parthenay l’île de Vix en bas Poitou avec toutes ses dépendances, et la donne à l’abbaye de Notre-Dame de Saintes qu’elle avait nouvellement fondée. (Notre-Dame de Saintes.) T. 25, p. 373.
- Vers 1047. - Extrait du titre de fondation du prieuré de Fontaines, situé dans le diocèse de Lucon. (Prieuré de Fontaines.) T. 8, p. 355.
- Vers 1047. — Don fait par Geoffroi Ier, vicomte de Thouars, à l’abbaye de Marmoutiers, de quelques cens annuels sur un alleu situé aux Moutiers sur la rivière d’Yon. (Abb. de Marmoutiers.) T. 17, p. 379.
- Vers 1049. - Notice de la fondation du prieuré de Bellenoue en bas Poitou par Geffroi, vicomte de Thouars, et Adénor sa femme, et des démêlés que les religieux de St-Michel-en-l’Herm eurent avec Aimeri, aussi vicomte de Thouars, qui les laissa enfin paisibles possesseurs de ce prieuré, (Abb. de St-Michel-en-l’Herm.) T. 18, p. 33.
- Vers 1048. — Extrait d’un privilège accordé au prieuré de Fontaines par Isembert II, évêque de Poitiers. (Prieuré de Fontaines.) T. 8, p. 357.
- Vers 1048. — Don de la troisième partie d’un moulin fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Gilbert, prévôt du comte de Poitou. (Abb. de St-Jean-d’Angely.) T. 13, p. 169.
- Vers 1048. — Vente d’un moulin faite à des particuliers par Guirate, avec l’agrément d’Archembaud, abbé de St-Maixent et archevêque de Bordeaux. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 269.
- Vers 1048. — Notice de quelques dons faits à l’abbaye de Notre-Dame de Saintes par Geoffroi-Martel, comte d’Anjou, et Agnès de Bourgogne son épouse, fondateurs de cette abbaye. (Abb. de Notre-Dame de Saintes.) t. 25, p. 281.
- 1049, 1er novembre. — Don de l’église de la Chandelière fait aux chanoines de l’église de St-Hilaire par Guillaume VII, duc d’Aquitaine, comte de Poitou. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 317.
- 1049. — Manumission ou liberté accordée à un serf par Archambaud, abbé de St-Maixent, (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 271.
- 1049. — Le pape Léon IX confirme la fondation de l’abbaye de Notre-Dame-de Saintes. (Abb. de Notre-Dame de Saintes.) T. 25, p. 385.


Voir en ligne : Archives Départementales de la Vienne

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Saint-Jean-d’Angély - 11e siècle - 86 Poitiers - Archives - Cartulaires, chartriers et pouillés - Fonteneau (Dom Léonard, OSB) 1705-1781 - Manuscrits de Dom Fonteneau - Province Aunis - Province Poitou - Province Saintonge -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Enfants trouvés, colonisation et utopie

2.  1573 - Paix de la Rochelle (ou Edit de Boulogne), fin de la 4ème guerre de religion

3.  1482 - Angoumois - Montignac-Charente (16) - Foires

4.  Les enfants trouvés en Angoumois avant 1789

5.  1569 - Agrippa d’Aubigné - Siège de Saint-Jean d’Angély


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux