Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Droits seigneuriaux - Justice seigneuriale > L’héritage féodal : au devoir et achaptement ... à muance de seigneur (...)

L’héritage féodal : au devoir et achaptement ... à muance de seigneur et de vassal

dimanche 19 février 2012, par Pierre, 1450 visites.

L’expression « au devoir et achaptement de ... à muance de seigneur et de vassal » se lit dans de très nombreux textes d’aveux ou reconnaissances, où les vassaux reconnaissent leurs devoirs envers leur seigneur suzerain. Le devoir est un petit cadeau fait au seigneur. Nous avons dressé dans cette page un inventaire des divers devoirs rencontrés au fil des archives.

Le plus étrange est probablement celui "d’une pie vivante, portée sur une charrette traînée par quatre bœufs" !

Sources diverses : suivre les liens.

Les aveux, reconnaissances et dénombrements sur le site Histoire Passion

A muance de seigneur et de vassal

Muance : s. f. du latin mutatio, signifie changement. Ces devoirs étaient dûs lors d’un changement de seigneur, vassal ou suzerain, soit par décès, soit par vente du fief.

On trouve aussi l’expression "à muance d’homme", qui a la même signification.

Achaptement : achat

Equivalence du devoir en monnaie

S’agissant très souvent d’objets symboliques, une équivalence en monnaie est généralement indiquée. Cette valeur devient elle-même difficile à appliquer lorsque la monnaie n’a plus cours (ex : le teston, le Saint-Pierre).
Rituel de l’hommage ou aveu

L’aveu ou hommage se fait en principe chaque année, avec un rituel dont l’origine se perd dans la nuit des temps de la féodalité : Au XVIIIe siècle, ce qui en a survécu donne parfois lieu à des scènes cocasses. Voir : en 1730 à Jarnac, le comte de Rohan-Chabot refuse l’hommage de Jean de Montalembert
Le devoir, dans la coutume de Saintonge

- XVI. Item, le seigneur qui a justice & jurisdiction peut saisir & mettre en sa main par son Seneschal, ou autre officier ou sergent, ayant mandement, les héritages, & autres choses censées immeubles estans en son fief, par deffaut d’hommage non fait, devoir non payé, & dénombrement non rendu par escrit, pour contractz de vente recellez, non notifiez & exhibez, par deffaut de ventes & honneurs, cens, & autres devoirs non payés, etc.

Exemples de devoirs dus par le vassal à son suzerain :

- des objets symboliques

  • un éperon blanc voir
  • une paire d’éperons blancs voir
  • deux éperons dorés et de deux aigrettes blanches et vives voir
  • une paire d’éperons dorés estimée à demi-écu voir
  • une paire d’éperons dorés appréciés à quatre sols payables à muance de seigneur et de vassal voir
  • un touret d’or voir
  • un touret d’or et d’une longe de soye voir
  • un touret d’or à muance de seigneur et de vassal voir
  • une longe de soie voir
  • une cuillère d’argent pesant une once voir
  • une paire de gants appréciée à un teston, valant quatorze sols six deniers, à muance de seigneur et de vassal voir
  • une paire de gants appréciés à 8 sols, payables à muance de seigneur et de vassal voir
  • une paire de gants blancs à muance de seigneur et de vassal voir
  • des gants blancs ou 12 deniers à muance de seigneur voir
  • une paire de gants blancs, ou 5 sols pour iceux, à mutation de seigneur et de vassal voir
  • une paire de gants de cerf ; à mutation de seigneur voir
  • un marbotin d’or apprécié à vingt sols, à muance de vassal voir [Au sujet du marbotin ou marabotin ou barbotin, voir ici ]
  • un marabotin d’or voir
  • une épée émaillée, avec un florin d’or voir
  • un fer de lance doré voir
  • deux arcs sans corde voir

- des prestations de service

  • sept jours de garde au château de Broue voir
  • dix jours de garde au château de Jarnac voir
  • une fourche en pré [Le droit de fourches en pré consistait dans l’obligation pour les propriétaires des maisons et tenements dépendant du fief de l’Evêché de Saintes, d’envoyer une servante annuellement une fois, au temps des fauches « fener les foins de la prairie de M. l’Evesque ou de payer 5 sols. » ] voir

- des paiements en espèces

  • cinq sols, quinze sols à muance de vassal voir
  • un marc d’argent voir
  • 12 deniers tournois, à mutation de seigneur et de vassal voir
  • un denier d’or ou la valeur, payable à muance de seigneur voir
  • un denier d’or, appelé florence, payable à muance de Seigneur voir
  • un saint Pierre d’or voir [Saint-Pierre : on trouve une monnaie de ce nom frappée en Flandre au XVe siècle.]
  • 7 sols 6 deniers voir

- des animaux

  • un épervier voir
  • un épervier, ses longes de soie garnies de sonnettes voir
  • un épervier garni de sonnettes et de gants d’oiseau, à mutation de vassal voir
  • un épervier valant 10 sols, à mutation de seigneur et de vassal voir
  • un tiercelet d’autour, à mutation de seigneur et de vassal voir [TIERCELET. s.m. On appelle ainsi le mâle de quelques oiseaux de proie. On le nomme Tiercelet, parce qu’il est d’un tiers plus petit que les femelles. Un tiercelet d’autour. Un tiercelet de faucon. Tiercelet de lanier. (Dictionnaire de l’Académie française, 4e édition - 1762) - AUTOUR. subst. m. Oiseau de proye du genre de ceux qu’on nomme Oiseaux de poing. Autour passager ou de passage. tiercelet d’autour. faire voler un autour. paistre un autour. l’autour se peut dresser au leurre. (Dictionnaire de l’Académie française, 1ère édition - 1694)]
  • un autour sorprins ou cent sols tournois à muance de vassal voir [Autour, voir ci-dessus. "Sorprins" signifie surpris. L’association avec autour reste obscure pour nous. ]
  • un couple de chiens courants appréciés à 50 sols voir
  • une chouette vivante voir
  • une perdrix rouge vivante voir
  • une pie vivante, portée sur une charrette traînée par quatre bœufs voir

- des objets hétéroclites

  • une rame de papier « au Grand-Esphère » voir
  • un clou d’or apprécié à quinze sols tournois voir
  • un clou d’or, apprécié 40 sols à payer à mutation de seigneur voir
  • une sonnette d’argent pour oiseau de chasse estimé à 10 sols, à mutation de seigneur ou de vassal voir
  • une livre de cire à chaque muance de seigneur et de vassal voir ou ici
  • un chapel de rose voir [Chapeau ou chapel de roses, (Jurisprud.) est un leger don que le pere fait à sa fille en la mariant, pour lui tenir lieu de ce qui lui reviendroit pour sa part & portion. On a voulu par ce nom faire allusion à cette guirlande ou petite couronne de fleurs, qu’on appelle aussi le chapeau de roses, que les filles portent sur la tête lorsqu’elles vont à l’église pour y recevoir la benédiction nuptiale. (Encyclopédie de Diderot et d’Alembert - 1ère édition) ]
  • une croix pectorale de la valeur de soixante livres tournoises, payable à muance de seigneur et vassal voir

- sans oublier le devoir oublié ... :

  • « que l’avouant n’a pu déclarer » voir

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.